Réponse de Mme Eliane Giraud sénatrice de l'Isère...

Publié le 3 Novembre 2016

Réponse de Mme Eliane Giraud sénatrice de l'Isère...

J'avais envoyé cette lettre : http://www.philippenoviant.com/2016/10/questions-sur-un-vote-au-senat.html

J'ai reçu une réponse qui est disponible ICI.

J'ai refait une réponse.

Bonne lecture.

***************

Bonjour Madame Eliane Giraud,

J'ai bien reçu votre lettre datée du 17 mai 2016.

Mes réponses, point par point :

- Vous avez dit : "[...] Vous m'avez interpellée sur la position des sénateurs socialistes [...]". Ceci est inexact. Je vous ai interpellée VOUS, Madame Eliane Giraud, Sénatrice. La politique est au service de l'intérêt général et se passe par l'intermédiaire de ses représentants. Avant d'être représentante socialiste, vous êtes représentante du peuple. On ne vous demande pas de suivre comme un caniche la position de vos petits camarades mais de prendre en compte la position de l'intérêt général en votre âme et conscience.

- Vous avez dit : "[...] Pendant la 2ème lecture de ce texte, le groupe socialiste du Sénat, a défendu une position équilibrée et pragmatique en vue de l'interdiction des néonicotinoïdes". En l'absence de la définition, de la motivation et de la démonstration des mots "position équilibrée" et "pragmatique", je suis au regret de vous communiquer que je considère cette phrase comme n'ayant comme unique but que de faire du remplissage. L'absence de démonstration vide entièrement le contenu de votre propos dont je suis obligé de ne tenir aucunement compte.

- Par l'intermédiaire de votre groupe socialiste, vous avez demandé des informations à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES). Cela est tout à votre honneur. Cependant des soupçons graves et récurrents concernant l'utilisation des néonicotinoïdes, montrent et démontrent que le principe de précaution doit prévaloir, dans l'intérêt général du citoyen que vous dites représenter. Cela n'a pas été fait puisque vous vous satisfaites d'une interdiction en 2018 de molécules fortement soupçonnées avoir un impact néfaste sur l'environnement, in fine, sur la population.

- Je ne vois pas en quoi l'interdiction des néonicotinoïdes, fortement soupçonnées d'être néfastes à l'environnement, doive se faire que sous principe d'avoir un produit de substitution. La vie humaine et la nature ne peuvent se satisfaire d'attendre de meilleurs produits si la nocivité des néonicotinoïdes est plus que suspectée !

- Le délai de 3 ans pour l'interdiction des néonicotinoïdes est un délai beaucoup trop long quand on connaît les forts soupçon du risque de ces molécules. Là aussi, le principe de précaution, in fine la défense de l'intérêt général, doit prévaloir.

- Je n'ai que faire de la position des élus de droite. Je me suis adressé à vous, ne vous comparez donc pas à vos concurrents.

- Vous avez dit : "[...] décider de l'interdiction des néonicotinoïdes dès que possible [...]". Pourquoi vous êtes donc vous abstenue ?

- Vous avez dit : "[...] Le Groupe Socialiste du Sénat a fait le choix de l'efficacité plutôt que de la posture [...]." Je suis au regret de vous rappeler que vos fonctions ne consistent ni à être efficace ni à être dans une posture. Vos fonctions sont de protéger et de servir l'intérêt général et d'interdire les produits qui sont fortement soupçonnés d'être à l'origine de troubles physiologiques des humains et des abeilles dont les humains se servent. Vos fonctions sont de protéger la nature, cadre dans lequel évoluent vos concitoyens et dont vous avez la charge de les servir.

En conclusion, je pense que votre réponse traduit l'expression de votre plus profonde incompétence. Votre incompétence est dangereuse car elle nuit à l'intérêt général sous des principes politiques de "groupe Socialiste", de "posture" et d'une supposée "efficacité". En ayant oublié l'intérêt général, vous trahissez les Français. En ce sens, vous ne méritez que mon plus profond dédain.

Je ne vous salue pas.

Philippe NOVIANT

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Parti Renouveau Politique

Repost 0
Commenter cet article