Elections municipales : épilogue partie 1

Publié le 7 Avril 2014

Moirans-La-mairieEt voilà, les élections sont finies. Il faut donc conclure. On va donc faire un tour de la situation sur les différentes villes.

Moirans :

La situation est claire et limpide : notre Maire a été reconduit, ce, dès le premier tour. Ce n'est pas le meilleur choix, c'est le moins mauvais. L'opposition a 6 élus : 4 sur la liste PS et 2 sur la liste de M. Gilles Zanier.

J'avais dit que M. Gilles Zanier ne m'inspirait pas confiance : les faits m'ont donné raison :

1. M. Gilles Zanier ne siégera pas au Conseil municipal, comme le dit l'article du Dauphiné libéré du 26 Mars 2014

********

Municipales Express Les deux élus de “Moirans différemment” démissionnent avant de siéger…

Moirans

Gilles Zanier et Mylène Marion, les deux premiers de la liste “Moirans différemment” (qui a obtenu 15,37 % des voix dimanche), ne siégeront pas au conseil municipal. Seuls élus de leur groupe, ils ont annoncé hier qu’ils démissionnaient et laissaient leur place à Luc Melet (cinquième sur la liste) et Maria Spataro-Schedel (quatrième). Gilles Zanier explique : « Ce qui m’intéressait c’était de pouvoir mettre en œuvre un programme, de mener à bien des projets. J’ai été conseiller municipal, adjoint au maire, j’ai passé l’âge des luttes intestines en conseil municipal. Il en est de même pour Mme Marion, élue sur une liste PS. Laissons cette expérience enrichissante à nos deux collègues Maria et Luc, ils représenteront au mieux et à n’en pas douter les idées de “Moirans différemment”. »

**********

C'est quand même bizarre... Quand on se porte candidat, c'est pour aller au bout des choses. A quoi cela sert-il d'abandonner 15% des voix qui ont donné une confiance ?

Ce n'est pas une notion démocratique que je peux approuver.

2. Encore plus bizarre, avant même de siéger, le groupe vote pour M. Gérard Simonet comme Maire ! (Article du Dauphiné Libéré du 04 Avril 2014)

**************

Politique Express Le groupe “Moirans Différemment” n’est pas apolitique, il est « divers »…

Lors de la séance d’installation du nouveau conseil municipal samedi matin (lire notre édition de dimanche), les deux élus du groupe “Moirans Différemment” (liste Zanier) ont voté pour Gérard Simonet lors de l’élection du maire. Un geste surprenant pour des élus qui auraient pu marquer leur différence de plusieurs façons (proposition d’un candidat pour le groupe, vote blanc…) et qui ont fait campagne en revendiquant leur côté apolitique. Le maire (de droite) Gérard Simonet a d’ailleurs salué cette « main tendue » à deux reprises.

Mais Maria Spataro-Scheidel et Luc Melet affirment qu’il ne faut pas interpréter ce vote comme un soutien ou un ralliement : « En donnant leurs voix à M. Gérard Simonet, les deux représentants de “Moirans Différemment” voulaient simplement acter et respecter la décision des Moirannais, explique M. Melet. Par rapport à la position d’opposant de “Moirans Différemment”, Mme Spataro-Scheidel a clairement signifié verbalement à M. Simonet que chaque fois que l’intérêt général serait bafoué, nous ferions entendre notre voix. Si notre vote en faveur de M. Simonet pouvait être interprété comme une appartenance à un mouvement de droite, je tiens à affirmer qu’il n’en est rien et que la bannière de “Moirans Différemment”, liste “divers” et non pas “divers droite” et encore moins apolitique, flotte toujours. » Donc finalement, le groupe n’est pas non plus apolitique, il est… « divers ». Interrogé, Gilles Zanier avoue : « Je ne pense pas qu’il y ait réellement de terme pour nous qualifier. » Et il propose « multi-tendances ». Voilà qui clarifie les choses…

**************

Vraiment, je comprends de moins en moins bien la position de cette liste...

Un autre article du 30/03 du Dauphiné Libéré qui ajoute des questions :

**********

La « main tendue » du groupe “Moirans différemment”

Sans surprise, Gérard Simonet s’est porté candidat pour l’élection du maire. Dans la minorité, Marie-Christine Nardin a proposé la candidature de son chef de file, le socialiste Pascal Mariotti. Qui a confirmé… M. Mariotti a reçu quatre voix (celles de son groupe), mais M. Simonet a obtenu 24 voix (une de plus qu’il y a d’élus dans son groupe) avec un vote blanc… Le maire sortant – et réélu – a apprécié ce geste, cette « main tendue » des élus de la liste “Moirans différemment”, auxquels il a promis de les rencontrer dans les jours qui viennent.
Et la bannière apolitique ?

Pour l’élection des adjoints, M. Simonet a proposé une liste de huit personnes. Les délégations des adjoints, ainsi que celles de certains conseillers, seront précisées dans les jours à venir, a expliqué le maire. Sa liste a obtenu 24 voix pour, quatre blancs et un nul. Là aussi, le message était clair et le maire l’a bien reçu.

Quand on pense que durant la campagne municipale, Gilles Zanier, tête de la liste “Moirans différemment” (et ancien adjoint du maire de droite Gérard Simonet), s’énervait parce que M. Mariotti affirmait que son équipe était de droite… La bannière apolitique brandie fièrement avant l’élection semble avoir rapidement été rangée au rayon des accessoires.

On notera aussi que le renouvellement des adjoints est très limité : sept adjoints l’étaient déjà lors le mandat précédent ; seule Maryline Cuillier est remplacée par Christine Tari… qui était conseillère déléguée.
Par S.D.

**********

3. Mylène Marion, sur le blog de Moirans différemment dit qu'elle jette l'éponge avant de siéger, elle dit :

"[...] Je souhaitais que les débats d'élèvent avec d'avantage d'ouverture d'esprit, de cohésion, de communication.
Le message n'a pas été compris, je le regrette. Je démissionne en laissant ma place de conseillère à ma collistière Maria."

Démissionner est une drôle de manière de faire valoir ses idées...

4. Et cerise sur le gâteau ! Du grand art de la part de M. Gilles Zanier, un pur moment de bonheur politique ! Il dit sur son blog :

"[...] La déception est là certes, j'aurais aimé accrocher les 20%, mais nous sommes restés droits, une campagne irréprochable, nous n'avons attaqué personne, mais peut être commis une petite erreur stratégique en dévoilant trop tôt notre programme.[...]"

"En dévoilant trop tôt" ? Comment peut-on regretter de dévoiler trop tôt un programme ? C'est du délire paranoïaque à l'état pur ! Le rôle d'un politique est au contraire de dévoiler le plus tôt possible afin de fournir le plus d'informations possibles au citoyen ! Il n'est jamais trop tôt, pour dévoiler un programme ! Sauf si... on cherche à cacher le programme et que l'on cherche à mentir au citoyen...

En plus, quand on voit la teneur du programme, ça fait froid dans le dos : pas une seule mesure concrète ! Que des mesures générales sans aucune envergure !

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Parti Renouveau Politique

Repost 0
Commenter cet article