Elections municipales Meylan 2014 : Une interview de Michel Bernard

Publié le 26 Février 2014

ListeReagirMeylan.jpgVoici un article paru dans la presse concernant la candidature de M. Michel Bernard, sur Meylan

***********

Michel Bernard : « Je suis le candidat de la transparence et de l’honnêteté »

Michel Bernard a été rejoint par Jacqueline Joannon, actuelle adjointe qui dénonce aujourd’hui « les promesses non tenues de Marie-Christine Tardy », mais aussi par trois "nouveaux” : Isabelle Ranieri, Alain le Roy et Lysianne Bernhardt.

Il avait déjà annoncé son intention de briguer la mairie de Meylan. Mais c’était il y a longtemps. Avant son dépôt de plainte et avant la mise en examen de Marie-Christine Tardy qui en avait découlée… Michel Bernard était alors encore son premier adjoint… Mais ça, c’était avant. Et depuis « de l’eau a coulé sous les ponts, mais les époux sont restés en examen et sous contrôle judiciaire ».
« L’affaire Tardy a porté un coup très dur à notre commune, aux Meylanais »

Aujourd’hui, après de longs mois de silence « pour ne pas interférer dans l’affaire », il a décidé de présenter une liste pour les prochaines municipales. Une liste de rassemblement de la droite et du centre (plusieurs personnalités ont leur carte à l’UDI ou à l’UMP, mais la plupart sont issues de la société civile). « J’ai déjà les 33 noms, et même quelques-uns de plus ! On a réussi à créer une véritable dynamique, collective et conviviale. On est plein d’entrain, et je vais vous dire une chose : on va gagner ! »

Cette liste s’appelle “Réagir pour Meylan” et son slogan prolonge le même thème : “Le devoir de réagir, le courage de réagir”.

« J’ai décidé de me présenter parce que l’affaire Tardy a porté un coup très dur à notre commune, aux Meylanais mais aussi aux élus en place », dit celui qui se définit comme « le candidat de la transparence et de l’honnêteté. » Il dit aussi, que « face à la perte de crédibilité de la liste de droite de Marie-Christine Tardy », son équipe à lui constitue aujourd’hui « le seul rempart contre l’arrivée de la gauche à Meylan. »

Et concernant le duo formé par la maire et son nouveau premier adjoint Jean-Claude Peyrin, Michel Bernard n’est pas tendre : « N’est-ce pas M. Peyrin qui avait demandé le “retrait” de Marie-Christine Tardy après sa mise en examen ? Maintenant, il paraît qu’ils s’entendent à nouveau, or il suffit de se souvenir de leur combat pendant les législatives de 2012, pour comprendre qu’il s’agit de l’union de la carpe et du lapin. Enfin… Dans cette histoire, M. Peyrin aura trouvé l’occasion de récupérer ma place de premier adjoint. »

La prochaine réunion publique de la liste “Réagir pour Meylan” aura lieu le 17 février à 19 h 30 à la Maison de la musique.
Par Ève MOULINIER | Publié le 08/02/2014 à 06:00 Vu 1 fois

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0
Commenter cet article