Elections municipales Moirans 2014 : un article sur votre serviteur dans le Dauphiné Libéré !

Publié le 25 Février 2014

philippeEncore un article sur votre humble serviteur dans notre journal local.

Bonne lecture ;)

**************

Municipales Express Philippe Noviant ne désarme pas… et veut lancer sa propre liste !

On se souvient que Philippe Noviant, candidat (Cap 21) aux législatives en 2012 sur la 9e circonscription, peinait à trouver une place dans les différentes listes qui se présentent aux municipales (lire notre édition du 13 janvier). Après avoir quitté le groupe de gauche, puis l’équipe de M. Zanier, il avait fait un appel du pied au maire sortant, Gérard Simonet, qui n’a pas donné suite. « J’ai pensé et continue à penser que le maire actuel de Moirans est, parmi les candidats actuels, le plus à même de continuer à gérer notre commune. Cependant, tout est-il parfait pour autant ? Très clairement non, et loin s’en faut ! » écrit-il sur son blog (www.philippenoviant.com).

« J’ai décidé de constituer ma propre liste, que je compte voir soutenue par le mouvement Nous Citoyens » poursuit-il. Avant de lancer un appel aux bonnes volontés pour que 14 hommes et 14 femmes le rejoignent ! En sachant que la date limite de dépôt des listes en préfecture est le 6 mars… « Je n’ai pas pour ambition de devenir maire. J’ai juste la modeste ambition d’influer sur la gouvernance locale afin que nos dirigeants locaux ne fassent pas n’importe quoi avec l’argent du contribuable. J’ai besoin de vous car j’ai besoin de servir l’intérêt général. Contactez-moi pour que l’on forme une liste citoyenne et responsable pour redonner de la démocratie à notre commune » conclut-il.
Bilan du maire : au tour de René Giroud de préciser sa pensée…

Après Jean-Claude Putoud (lire notre édition d’hier), c’est l’autre leader de l’opposition de gauche moirannaise, René Giroud, qui tient à préciser sa pensée au sujet du bilan du mandat paru le 19 février. En dix-neuf ans de mandat, ce ne sont pas « deux logements sociaux perdus par an » qu’il regrette, mais « moins de deux logements construits par an ». Ce qui n’est effectivement pas la même chose… Au sujet de l’aménagement du quartier de la gare, il développe sa position : il n’est pas d’accord avec le projet « tant que ne sont pas clairement levées les incohérences des différents projets en termes d’apport de circulation sur la RD 1085, qui deviendra la rue centrale de ce quartier. Elle devra absorber le trafic du barreau de raccordement de Champfeuillet (RD 1075) sur la RD 592 avec 100 m de dénivellation, puis celui de la RD 1085, mais aussi celui de la gare multimodale SNCF de Moirans, celui des aménagements des quartiers proches (Sadac, La Pérelle) et enfin celui du quartier gare avec commerces, entreprises, logements des deux côtés de la route. »
Publié le 22/02/2014 à 06:00 Vu 1 fois

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Et pendant ce temps à Moirans

Repost 0
Commenter cet article