Etre populaire à l'UMP ne sert à rien

Publié le 22 Janvier 2014

Fillon.jpgCa ne sert à rien d'être populaire à l'UMP. Les militants de l'UMP ne sont pas les personnes qui feront les élections car ils sont déjà convaincus. Les élections se gagnent parmi les indécis, les pragmatiques, les abstentionnistes convertis, les centristes. Les élections ne se gagnent pas non plus à essayer de siphonner l'électorat d'extrême droite. Ce que Sarkozy avait réussi à faire en 2007 ne se refera pas car Marine n'est pas son père. On savait que Jean-Marie n'avait pas le niveau pour prendre les responsabilités, mais bien que sa fille ne soit pas plus capable, elle laisse penser le contraire et ses mensonges éhontés sont crus par les déçus du PS et de l'UMP.

**************

La popularité de Fillon recule, mais pas chez les sympathisants de l'UMP

Le Monde.fr avec AFP | 22.09.2013 à 02h09

François Fillon lors d'un meeting de l'UMP le 13 septembre.

Près de la moitié (48 %) des Français ont une bonne opinion de François Fillon. Un chiffre en recul, puisqu'en juillet, la cote de popularité de l'ancien chef du gouvernement s'affichait à 56 %.  Il reste donc loin derrière Nicolas Sarkozy, candidat UMP préféré pour la présidentielle de 2017, selon un sondage BVA réalisé pour Le Parisien-Aujourd'hui en France les 19 et 20 septembre auprès de 1 054 Français majeurs, à paraître dimanche.

Selon Eric Bonnet, directeur d'études BVA Opinion, l'image de M. Fillon "s'est très nettement droitisée" après ses déclarations début septembre sur le Front national – lorsqu'il a conseillé, en cas de duel PS-FN au second tour d'une élection, de voter pour "le moins sectaire", n'excluant pas nécessairement le candidat frontiste.

IMAGE PLUS POSITIVE POUR LES SYMPATISANTS DE L'UMP

Dans cette étude, 30 % des sondés jugent François Fillon "trop à droite", 51 % "juste comme il faut", et 13 % "pas assez à droite". En octobre 2012, rappelle BVA, ces trois propositions recueillaient respectivement 14, 68 et 12 %. Mais pour 64 % des sympathisants UMP, l'image de François Fillon n'a pas changé depuis ses propos controversés. Tandis que pour 24 % d'entre eux, elle a changé en bien, et pour 12 %, en mal.

Chez ces mêmes sympathisants, Nicolas Sarkozy reste plébiscité pour représenter l'UMP à l'élection présidentielle de 2017. 56 % placent l'ex-chef de l'Etat en tête de leurs préférences, 19 % Alain Juppé, et 12 % François Fillon.

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Informations

Repost 0
Commenter cet article