Mettre fin aux fonctions de M. Pépy suite aux drames de Brétigny et de Pau

Publié le 23 Juillet 2014

guillaumePepyVoici une lettre que j'ai écrite à M. le Ministre des transports pour lui demander de mettre fin aux fonctions de M. Guillaume Pépy, PDG de la SNCF.

Une pétition est associée.

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/m-fr%C3%A9d%C3%A9ric-cuvillier-ministre-d%C3%A9l%C3%A9gu%C3%A9-aux-transports-mettre-fin-aux-fonctions-de-m-guillaume-p%C3%A9py-pdg-de-la-sncf-dans-son-int%C3%A9r%C3%AAt-ainsi-que-dans-l-int%C3%A9r%C3%AAt-des-clients-de-la-sncf?recruiter=78366884&utm_campaign=mailto_link&utm_medium=email&utm_source=share_petition

******************

Expéditeur
Philippe NOVIANT

Destinataire
M. Frédéric Cuvillier
Ministre délégué aux transports
Grande Arche
Tour Pascal A et B
92055 La Défense CEDEX

    Moirans le 20 Juillet 2014


    Monsieur le Ministre délégué aux transports,

    Suite aux doubles drames de Brétigny l'année dernière et Pau cette année, vous conviendrez aisément que l'on ne peut pas conserver un Président directeur de la SNCF avec un tel sinistre palmarès.

    Monsieur Guillaume Pépy, car c'est de lui dont il s'agit, a montré et démontré qu'il n'était pas homme de la situation pour gérer la sécurité de son entreprise. La SNCF a besoin de moyens pour assurer la sécurité de son personnel et de ses clients. Las, la faible charge de travail du personnel de la SNCF (160 jours de travail effectif par an), le fait que ce personnel parte en retraite à 57 voire 52 ans, ne peut se combiner à une augmentation de recrutement du personnel en sachant que la SNCF est déficitaire tous les ans et doive bénéficier des subsides publics pour vivre.

    La SNCF doit donc travailler à moyens constants mais substantiellement augmenter ses résultats en matière de sécurité. Ce travail en matière sécuritaire n'a pas été fait par M. Guillaume Pépy ces dernières années. Il n'y a aucune raison pour que ce travail puisse être réalisé en toute sérénité ces prochaines années par un même dirigeant.

    Au-delà même des mises en examen de M. Guillaume Pépy dans les dossiers sus-cités, je pense qu'il est préférable de mettre immédiatement fin à ses fonctions dans son intérêt (afin qu'il puisse préparer sa défense) et dans l'intérêt de l'entreprise à défendre l'intégrité physique de son personnel et de ses clients.

    Je vous saurais donc gré de bien vouloir mettre fin aux fonctions de M. Guillaume Pépy, ce le plus vite possible, dans l'intérêt de tous.

    Veuillez agréer, Monsieur le Ministre délégué aux transports, l'expression de mes salutations distinguées.


Philippe NOVIANT

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Parti Renouveau Politique

Repost 0
Commenter cet article