Quand la métro de Grenoble se fout de la gueule de ses citoyens ! Part 2

Publié le 27 Août 2012

la-marche-c-est-le-pied-824Comme vous vous en doutez sûrement, mon article a reçu une réponse. Elle vient de la métro, et, il faut bien le dire, la réponse reste particulièrement courtoise et polie au vu de mon article.

Suite à ce mail, très sage, j'ai décidé de masquer le nom de l'interlocuteur de la métro.

************

Bonjour Friend,
 
Il semblerait que Monsieur Noviant n'ait pas eu la fin de nos échanges par mail hier. Je vous prierai de bien vouloir les lui transmettre afin que son article soit le plus complet possible.
De plus, je suis surprise de voir que mon adresse email est bien en évidence sur l'article quand la vôtre fait défaut.
Enfin je vous rapelle que l'entrée à cet évènement est sur inscription, considérant l'article de votre ami, dois-je vous désinscrire de cet évènement au profit de quelqu'un plus intéressé ?
 
Cordialement,

AB@lametrodegrenoble.fr
Apprentie Service Etude et Développement
Grenoble-Alpes Métropole / SMTC
Direction de la Mobilité et des Transports
Le Forum - 3, rue Malakoff - 38031 Grenoble Cedex 01

************

Effectivement, l'interlocuteur de la métro avait ajouté une partie sur le fait que seuls les élus et techniciens avaient été invités dans un premier temps :

***********

De: AB@lametrodegrenoble.fr
Objet: Re : Invitation Journée d'études du 28 septembre 2012
À: Friend
Date: Mercredi 22 août 2012, 17h07
Je me permets de vous éclairer sur le sens de notre démarche puisque vous n'avez pas toutes les données, cette journée était dans un premier temps réservée à un public restreint de techniciens, d'élus et d'étudiants en urbanisme afin de les sensibiliser à ce mode de déplacements qui fait déjà  l'unanimité dans le milieu associatif. Il s'agit de voir ce qu'il se fait ailleurs dans ce domaine afin de dégager quelques actions à mettre en oeuvre sur notre territoire dans le prochain document de planification qui sera adopté par les élus et soumis à enquête publique. Il s'agit non pas de confisquer la démarche mais plutôt justement de rappeler à nos élus les réalités du terrain dont ils sont parfois éloignés. Cet évènement vient tout juste d'être ouvert au grand public puisque les moyens mis en oeuvre pour le réaliser sont devenus plus conséquents et nous sommes ravis de l'engouement qu'il suscite tant auprès des élus que des citoyens.
 
Très cordialement,

AB@lametrodegrenoble.fr
Apprentie Service Etude et Développement
Grenoble-Alpes Métropole / SMTC
Direction de la Mobilité et des Transports
Le Forum - 3, rue Malakoff - 38031 Grenoble Cedex 01

***********

Pour ma part, je ne change pas d'avis à ce sujet : dans une démocratie, la voix du citoyen est supérieure à la voix de l'élu. L'élu doit porter la voix du citoyen, non l'inverse.

C'est ce que je dis dans le mail que j'envoie à mon ami :

************

Salut Friend,

Voici le mail que j'ai envoyé à Madame AB.

J'ai reçu son dernier message car elle a eu la gentillesse de me mettre en copie.

Sur le fond du problème, je maintiens mes positions quant au fait que les principes démocratiques sont quelque peu dévoyés par la métro. Le principe démocratique de base est d'organiser des colloques pour la population et les citoyens. Comme on ne peut pas organiser un évènement pour 400 000 personnes, la priorité doit être donnée aux représentants des associations de citoyens. Les élus et techniciens doivent passer après. Ce qui est choquant dans l'invitation, tant sur la forme que sur le fond, c'est qu'il y ait un nombre de places limitées et que la limitation ait déjà été atteinte quand les premiers représentants des associations sont contactés.

Si le colloque avait été bien organisé, on aurait récupéré les inscriptions et on aurait choisi les personnes les plus à même de défendre le sujet du colloque, c'est à dire élus et/ou représentants d'association les plus en rapport avec le sujet et le thème de l'évènement. Le principe du 'premier arrivé, premier servi' alors que les mails n'ont pas tous été envoyés au même moment est particulièrement choquant au regard de tes actions locales.

Quant au mail de Madame AB que tu as reçu, il te demande simplement si mon article remet en question ta participation. A priori non, et j'invite donc Madame AB à te laisser sur la liste des inscrits sauf avis contraire exprès de ta part.

Je profite de ce mail pour remercier Madame AB de ne pas avoir, vis à vis de ma personne en tout cas, mis de l'huile sur le feu concernant ma démarche. Elle n'est pas entrée dans la polémique et c'est tout à son honneur. Cependant, je persiste à penser que ce colloque a été mal organisé, en particulier concernant l'épisode de la balade matinale. Je persiste aussi à penser qu'il est complètement inutile et ridicule. Cependant, car seuls les cons ne changent pas d'avis, je serais ravi de recevoir le compte rendu de cet évènement afin que je puisse faire amende honorable, ou, au contraire, signifier l'inutilité de l'organisation d'un tel évènement.

Bien à toi.

  Philippe NOVIANT
 
*************

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Candidature

Repost 0
Commenter cet article