Quand les commerçants de la CAPV sont pris pour des vaches à lait Part 6

Publié le 6 Décembre 2012

Moirans-La-mairieCet article aurait pu aussi s'intuler : "Comment les élus Moirannais prennent leurs électeurs pour des billes".

 

Vous trouverez ICI un article lénifiant ! A la fois, M. Simonet, Maire de Moirans et Renée Vialle prennent la parole pour fustiger... une action qui a été votée dans une instance où ils sont élus et où ni l'un ni l'autre n'a voté contre, ni se s'est abstenu !

 

Je louais les talents manipulateurs de M. Polat ICI. Force est de constater que M. Simonet et Vialle ont pris des cours auprès de ce Monsieur !

 

Bien évidemment, Madame Vialle ne dit pas qu'elle faisait partie des élus qui ont voté la mesure : un oubli sans doute. Par contre, Madame Vialle dit bien que l'immense majorité des élus a voté la mesure (y compris elle donc), et que, donc, elle peut être un peu coupable d'avoir suivi le troupeau. Elle dit aussi que la mesure était très technique et que l'heure n'est pas à rechercher les coupables (ben tiens !).

 

Pour M. Simonet, c'est à un cours de parfaite maîtrise économique que l'on assiste. Monsieur nous offre des conseils de bonne gestion, alors que sa ville est numéro un en matière d'endettement par habitant. Il fustige le nombre d'agents des collectivités locales mais ne fustige en rien 88 élus à la CAPV qui votent comme un seul homme des mesures qu'ils ne sont même pas capables d'analyser et d'anticiper les effets économiques.

 

Monsieur Simonet est fier de nous dire que les impôts n'ont pas augmenté, mais il passe sous silence une situation où la collectivité vit à crédit sur des emprunts qui sont les plus hauts du Pays Voironnais. Bref, M. Simonet fait de la démagogie en jouant avec la situation économique de sa commune. Il aura beau dire, le jour venu, que ses successeurs auront augmenté les impôts, alors qu'il aura tout fait pour que ces impôts augmentent par une gestion calamiteuse de sa ville.

 

Il faudra donc nous séparer, en 2014, de ces Messieurs-dame qui donnent une piètre image de l'action politique à l'échelle de notre commune.

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Et pendant ce temps à Moirans

Repost 0
Commenter cet article