Qui sont les candidats et qu'est-ce qui nous distingue 2/4 ?

Publié le 24 Mai 2012

P4160047.JPG4. Michèle Bonneton (EELV)

Cette candidature me pose un gros problème. En effet, il n'y a pas de candidats du Parti Socialiste (PS) en face d'elle car elle bénéficie du fameux accord national PS-Europe Ecologie Les Verts (EELV).


Ainsi, l'électeur du PS n'a d'autre choix que de voter pour quelqu'un dont on a décidé pour qui il devait voter. On a décidé sans lui demander son avis. Pire ! On n'a même pas posé la question aux militants PS de la Circonscription !
En cela, ça me pose un problème. Problème car cette manière de faire est typique d'un mode de cooptation politique : "Je t'aide à avoir un groupe parlementaire EELV à l'Assemblée Nationale, et tu me renverras l'ascenseur en votant pour mes lois.". Dans cette négociation, on oublie joyeusement la démocratie et on oublie joyeusement l'électeur que l'on met devant le fait accompli.

 

C'est oublier rapidement, qu'en plus, de retour d'ascenseur, il risque de ne jamais y avoir. En effet, la gouvernance au sein d'EELV a toujours été chaotique. On a eu plusieurs chefs qui se sont succédés, qui se sont présentés aux présidentielles et qui ont été balayés. Suite à leur échec, ils sont restés de petits chefs toujours prêts à porter un avis, de préférence négatif, sur leurs successeurs. Ainsi Duflot n'a pas été bête en ne se prêtant pas au jeu des primaires. Elle était légitime en tant que première secrétaire, mais elle savait quel piège cela représentait. Quand Eva Joly a été désignée, elle n'a eu de cesse de subir les fourches caudines de ses petits camarades Cohn-Bendit et Mamère. Et c'est à cette bande de joyeux drilles qu'il faudrait demander de renvoyer l'ascenseur et demander un peu de rigueur et de loyauté ?


De plus, quand Madame Le Pen avait du mal à avoir ses signatures, tout le monde demandait : "Est-ce bien normal qu'un électorat de plus de 15% des votants soit privé de son candidat ?".


Je retourne la question aujourd'hui : "Est-ce bien normal que 100 000 électeurs de la 9e circonscription de l'Isère ne puisse donner une majorité parlementaire à un président qui a été élu avec plus de 50% par ces mêmes électeurs ?".
La réponse est non, de toute évidence. Je me propose donc d'être le candidat de remplacement de ce candidat manquant. Je suis républicain, honnête, non politicien et mon but est de vous servir. Avec moi comme député, vous aurez le choix pour qui vous voulez voter : je ne prendrai la place de personne et ne laisserai ma place à quiconque par arrangement politique. La démocratie doit être un but, non un moyen de se partager le pouvoir entre soi.
Voter contre Madame Michèle Bonneton, c'est voter contre un système qui met le militant et l'électeur plus bas que terre en le considérant comme un toutou prêt à obéir à des ordres venant de Paris.


C'est très dommage pour la démocratie d'en venir à mépriser à ce point son électorat. Bien entendu, ce n'est ni la faute à Madame Michèle Bonneton, ni à son suppléant M. Roland Revil. Ils sont honnêtes et ont, dans leur quotidien, la volonté farouche de défendre l'intérêt général. Malheureusement, ils sont victimes d'un comportement politique inexcusable qui se doit d'être sanctionné, ce, dans le respect élémentaire des habitants de notre circonscription.

5. André Rodrigues (Debout la République)

Pour rappel, 'Debout la République' est le parti de Dupont-Aignan. Sur l'échéquier politique, il est donc bien implanté à droite et de temps en temps, ça déborde même un peu sur l'extrême droite, surtout sur la politique associée à l'immigration.

Ce que j'en sais c'est que ce parti veut retourner au Franc et qu'il veut pratiquer un protectionnisme forcené. Je pense que ce n'est pas le meilleur moyen de redonner à la France la place qui pourrait lui appartenir dans le monde. Généralement, quand un pays s'enferme, il a tendance à moins rayonner.

J'ai repris quelques propositions du candidat pour la présidentielle avec mes commentaires.

Education
    Rétablissement de l’autorité des enseignants en ce qui concerne l'orientation et les sanctions -> on a donc un programme de droite assumé.
    Création d'environnements scolaires spécialisés, à vocation disciplinaire et éducative pour les élèves perturbateurs.
-> de droite...
    Fin de la règle du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Recrutement de 30 000 enseignants qui seront affectés là où c'est nécessaire. -> Belle idée.
    Augmentation du salaire des enseignants dans les zones difficiles. -> Belle idée.
    Gratuité des inscriptions aux concours pour les grandes écoles.

Donc, en matière d'éducation, de très bonnes idées très démagogiques. Pour le réalisme, on verra plus tard.

Chomage - Emploi
    Exonération de cotisations sociales pendant cinq ans pour le recrutement d’un chômeur de longue durée par une TPE (moins de 10 salariés). -> Les politiques aiment les exonération de cotisations sociales ! Le problème, c'est que notre budget n'est pas équilibré.
    Mise en place d'un protectionnisme social et environnemental pour favoriser la relocalisation des entreprises en France. -> Protectionnisme... Généralement, quand on se referme, les autres se referment aussi...
    Stimulation de l'embauche par la baisse des charges patronales. -> Et hop, encore un peu moins d'argent dans les caisses...

Economie
    Sortie de la monnaie unique et passage à l'euro-franc pour améliorer la compétitivité et favoriser la production en France. -> Cool ! La France va en sortir grandie.
    Mise en place de droit de douane et de quotas face à la concurrence déloyale des pays asiatiques qui profitent d'une main-d'œuvre à bas coût -> protectionnisme.
    Etiquetage précis des produits vendus en France de manière à connaître la part du « fabriqué en France ». -> Protectionnisme.
    Obligation pour les administrations d'acheter français à qualité équivalente. -> Protectionnisme.
    Imposition de normes sanitaires et sociales pour les produits importés identiques à celles imposées aux produits français. -> Protectionnisme.
    Baisse des charges pour les PME. -> Baisse des cotisations.
    Mise en place d'une taxe sur les bonus bancaires. -> ...Comme ça, la France sera bien aimée des financiers.
    Instauration d'une Taxe Tobin d’au moins 0,1 % sur toutes les transactions financières avec les États euro¬péens volontaires. -> ...et s'ils sont pas volontaires, on fait quand même ?
    Salaire maximum limité à 36 fois le SMIC, pour les entreprises dans lesquelles l’État a une participation -> et pour les autres entreprises ?
    Obligation pour les collectivités et établissements publics à réaliser un minimum de 25% de leurs achats auprès des PME/PMI Françaises. -> protectionnisme.
    Développement de l'actionnariat salarié dans chaque entreprise avec à terme un objectif de 15 % du capital détenu par les salariés. -> irréalisable
    Création d'un statut spécifique pour les sociétés qui veulent aller plus loin tout en encourageant l’économie mutualiste. -> je comprends pas. C'est très vague.
    Création à côté du CDD et du CDI d'un Contrat de Participation, qui intéressera directement le salarié aux bénéfices, en contrepartie d’un inves¬tissement plus important dans les décisions de la vie de l’entreprise. -> Ca existe déjà ça non ?

Fiscalite
    Réduction drastique des niches fiscales. -> Bonne idée, mais vague.
    Nouvelle tranche d’impôt sur le revenu à 50 % pour les revenus les plus élevés. -> Hollande fait mieux.
    Mise en place d'un "impôt de citoyenneté" perçu sur chaque Français qui réside à l'étranger. -> J'aurais ciblé les plus hauts revenus, mais bon...

Etat
    Suspension de toutes les fermetures de services publics (Hôpitaux, bureaux de poste, trésoreries, écoles…) -> irréaliste.
    Retour de la poste dans le giron du service public. -> A quoi ça sert ?
    Nationalisation des sociétés d'autoroute et reprise en main par l'Etat de la gestion des péages des autoroutes. -> protectionnisme.
    Suppression progressive de tous les péages pour toutes les autoroutes « amorties ». -> démagogique et couteux.
    Suppression de tous les radars situés dans des zones non dangereuses pour les placer dans des endroits moins rémunérateurs mais réellement accidentogènes. -> démagogique.
    Rétablissement du contrôle aux frontières de la France, afin de réduire de 50 % le nombre d’immigrants pour le prochain mandat (hors étudiants). -> protectionnisme.
    Rétablissement du septennat présidentiel. -> A quoi ça sert ?
    Vote aux élections rendu obligatoire. -> Du grand n'importe quoi !
    Reconnaissance du vote blanc. -> A quoi cela sert-il ? On aura des députés blancs à l'assemblée nationale ? Ils voteront blanc aux Lois ?
    Introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives. -> Ben tiens ;) Comme ça, DLR pourra avoir un député ;)
    Consultation des français directement par référendum pour toutes les réformes majeures. -> c'est vague
    Instauration d'un référendum d’initiative populaire nécessitant un minimum de 2 millions de signatures. -> c'est pas déjà en place ?

Europe
    Dénonciation des traités européens actuels. -> protectionnisme
    Proposition aux partenaires européens d'une nouvelle Europe qui rendra aux États-nations leur liberté d’action (suppression de toutes les structures relevant de l’inspiration fédérale anti-démocratique : Cour de Justice, Commission, Banque Centrale Européenne.) -> protectionnisme
    Mise en place d'« agences de coopération européenne » à la carte, respectueuses des souverainetés nationales.
    Interruption des négociations avec la Turquie. -> C'est pas une idée de Marine ça ?
    Référendum obligatoire pour tous les traités européens. -> Irréaliste.

Immigration
    Mise en œuvre d'une véritable tolérance zéro à l’égard de l’immigration clandestine -> ça veut dire quoi ? On les remet dans un bateau ?
    Aide au développement en faveur des pays d’émigration, notamment africains. -> ben tiens...
    Conditionner l'acquisition de la nationalité et l'octroi des titres de séjour ainsi que leur validité au respect des principes républicains. -> Une droite assumée.

Ecologie
    Lancement d'une action d’équipement en photovoltaïque des maisons et des toits de bâtiments commerciaux et industriels. -> Avec quel argent ?
    Réquisition de Total pour mieux réguler le prix de l’essence et pour qu’une partie de ses bénéfices soit consacrée à la transition énergétique. -> Ben tiens...

Nucleaire
    Fermeture des centrales nucléaires vieillissantes situées dans des zones sismiques. -> pour les remplacer par...
    Renforcement de la recherche sur les centrales de 4ème génération, plus sûres et plus propres. -> c'est vague.
    Diminution de la part du nucléaire par un rééquilibrage de notre filière énergétique, en fonction du coût, du respect de l’indépendance nationale, de la sûreté et du respect de l’environnement, en développant les énergies re¬nouvelables (notamment le solaire). -> c'est aussi vague.

Agriculture
    Encadrement des importations pour protéger la production agricole française et la qualité de l'alimentation. -> protectionnisme.

6. Julien Polat (UMP)

Concernant M. Julien Polat, son programme est clair, c'est de faire comme Sarko. Son tract est tout simplement génial : on voit Sarko à gauche et M. Julien Polat à droite. Dans tous les domaines, il y a ce que pense Sarko et ce que pense M. Julien Polat. C'est du copier-coller, c'est clair, c'est pratique. Si vous aimez Sarko, il faut voter pour M. Julien Polat. Si vous n'aimez pas, passez votre chemin.

Il se trouve que je connais personnellement M. Julien Polat et que c'est un type bien. J'ai de la sympathie pour le bonhomme et il n'a pas de pratiques politiques tordues. Mais un député peut-il se contenter d'être un type bien ?

Je lui ai posé la question si son positionnement pro-Sarko actuelle ne lui pesait pas vu l'issue politique de son mentor. Il m'a dit que son électorat ne comprendrait pas un revirement suite à la dernière cuisante défaite. Ce positionnement l'honore. Il reste fidèle à ses idées et c'est suffisamment rare en politique pour être signalé.

Néanmoins, il y a un fossé entre lui et moi d'un point de vue des idées. Ainsi, Il est pour le cumul des mandats, bien qu'il soit pour une limitation des indemnités parlementaires. Je ne comprends pas ce positionnement. La France souffre de gens qui cumulent trop de pouvoir entre leurs mains : en quoi la limitation des indemnités serait un frein à ce besoin de pouvoir ?

De plus, le fait de suivre aveuglément Sarkozy vu la fin de campagne présidentielle honteuse qu'il nous a servi marque une faute politique selon moi. Il est évident que l'UMP s'est FNisé. Assumer Sarko à cette aune n'est pas admissible. J'ai toujours pensé que Sarkozy avait été le plus mauvais président de la 5e République et je le pense encore actuellement. Politiquement parlant il y a donc un gouffre entre M. Julien Polat et moi car lui tolère, voire adoube, un système incompétent, nauséabond et pourri.

Incompétent car Sarko a doublé le déficit budgétaire annuel de la France : la crise a bon dos... Il n'y avait pas de crise quand Sarko a signé un chèque de 15 Milliards d'Euros pour le bouclier fiscal, sans s'être soucié du retour sur investissement.

Nauséabond car Sarko a remboursé 246 Millions d'Euros à Bernard Tapie dont 46 Millions pour préjudice moral. Des parents qui perdent un gosse sur la faute d'un hôpital récupèrent 300 000 Euros d'un tribunal administratif pour ce même préjudice ! Ces 246 Millions ont été reversé illégalement grâce au jugement d'un tribunal incompétent... Ces 246 Millions proviennent de la poche des contribuables : M. Bernard Tapie lui dit merci !

Pourri vu la stigmatisation omni-présente de toutes les minorités dans notre pays utilisée dans la fin de campagne de notre président-candidat.

M. Julien Polat est passé par Science-Po, soit la formation qui forme des gens avides de pouvoir qui ont montré qu'ils n'étaient pas les plus compétents pour diriger un pays.

Si vous aimez les hommes politiques de droite en devenir, les vrais, ceux qui savent parler, les ambitieux, M. Julien Polat est le candidat qu'il vous faut. Si vous en avez assez du système Sarkozy et que vous voulez tourner la page, ne votez pas pour son fils spirituel.

A plus tard pour la suite...

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Candidature

Repost 0
Commenter cet article