Qui sont les candidats et qu'est-ce qui nous distingue 3/4 ?

Publié le 28 Mai 2012

7. Claude Mahier (Centre droit)

M. Mahier est incontestablement le filou de cette élection.
Il n'a pas été content de ne pas avoir été investi par l'UMP, alors, il se venge, et, en la matière tous les moyens sont bons.

Historique du Monsieur : 2 fois élu local, 33 ans comme directeur général du « Pays Voironnais ». C'est louable. Ce qui l'est beaucoup moins, c'est que, contrairement à ce qu'il affirme, il fait tout ce qu'il peut pour arriver au job de député par intérêt personnel et n'hésite pas à user de toutes les grosses ficelles pour y arriver.

Aujourd'hui, il a le soutien du nouveau centre. Le nouveau centre, pour rappel, est l'ensemble des députés qui sont partis de l'entourage de M. Bayrou en 2007 pour rejoindre le camp Sarkozyste en échange d'une non présentation de candidat UMP contre eux. Ah que c'est beau la politique quand elle manipule de la sorte l'électorat !

 1. Voiron-passionnement

Il fait partie de la ligne directrice d'un site internet qui s'appelle Voiron-passionnement. On y pratique un mélange des genres surprenant car, tantôt il est interviewé par le site, tantôt il y tient tribune. C'est surprenant dans la mesure où il ne me viendrait pas à l'idée, dans le présent blog de mettre un article où je réponds à une interview du site que je dirige. Soit. C'est pas le plus grave.

 2. On pique un slogan

 

Julien-Polat

Mahier

 

 

M. Mahier a osé piqué le slogan de son principal adversaire, M. Polat. C'est bien joué. Si on assimile les deux camps, on peut faire voter l'électorat de droite pour le candidat non investi, c'est toujours ça de gagné.

 3. Le détournement d'un journal local

Dans le Voironnais, on reçoit un journal qui s'appelle 'Le jounal du Pays Voironnais'. M. Mahier n'a pas trouvé mieux que de repomper abusivement la signalétique du journal pour en faire une propagande à son profit.

 

journal-mahier

 

 

 

 

 

A gauche, le journal de M. Mahier, à droite, le journal Voironnais. La reprise du mot 'Journal', le même dessinateur, les mêmes couleurs, un titre suffisamment vague à gauche pour ne pas être assimilable de suite à de la propagande politique, le procédé est pour le moins coquin.

 

Plusieurs personnes m'ont fait part qu'elles ont été abusées par cette pratique, dont une collègue de boulot qui ont trouvé le stratagème honteux.

Je ne m'étendrai donc pas plus sur les manières du bonhomme. Faire de la politique sale n'a jamais été ma tasse de thé et lui consacrer des lignes supplémentaires sur son programme serait donner de la confiture à un cochon.

8. Philippe Noviant (Cap 21)

Lui, il est super, il faut voter pour lui ;)

9. Christian Toillier (Front de gauche)

J'ai rencontré ce Monsieur samedi dernier sur le marché de Saint Marcellin et j'ai appris qu'en plus d'être habitant de Moirans, il venait de Saint-Avold en Moselle, c'est à dire à 30km de mon patelin d'enfance !

Inutile donc de dire que je ne pourrai en dire du mal.

Par contre, je peux dire du mal du Front de gauche ;)

C'est plus ou moins le programme du Parti Communiste, je ne surprendrai personne en disant cela. C'est un parti utopique qui pense que ce qui a échoué sous le communisme, peut marcher actuellement.

C'est le royaume du Père-Noël :
- Rétablissement des 35h
- Retraite à 60 ans à taux plein
- Smic à 1700Euros brut à 35h
- Salaire maximum pour toutes les boîtes
- Blocage des loyers
- Revenu maximum fixé à 360000 Euros par an
- Revalorisation immédiate de 300 euros des allocations de chômage.
- Indemnité chômage portée à 90 % du dernier salaire avec comme minimum le Smic.
- Renforcement de la progressivité des droits de succession et mise en place d'une succession maximum. (Taxation à 100% au dessus).
- Réduction de la TVA.
- Suppression du crédit impôt-recherche.

Il faudra m'expliquer comment, avec une telle politique de gauchos, on va donner envie aux investisseurs d'investir, aux entrepreneurs d'entreprendre, aux chefs d'entreprise de s'installer en France.

Très clairement ce parti est anti-patrons, et sans patron, il n'y a tout simplement pas d'entreprise. C'est un parti très clairement dangereux car il n'y a pas d'équilibres dans leur proposition. C'est un parti fondé sur une naïveté abrutissante qui ne pense qu'au fait qu'en donnant le pouvoir aux basses classes, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. J'y reviens : ça s'appelle du communisme et le passé nous a montré que ça ne marchait pas.

10. Anne Gerin (Parti Radical)

J'ai recherché des informations précises sur le programme du Parti Radical, mais je n'en ai pas trouvées. C'est pas grave. Il suffit de se rappeler que M. Borloo dirige ce parti, qu'il a été membre du gouvernement Sarkozy et qu'il s'en est allé parce qu'il n'avait pas été nommé premier ministre, pour avoir le-dit programme.

M. Borloo a appelé à voter Sarkozy aux dernières élections présidentielles. La couleur affichée est donc UMP-dissident.

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Candidature

Repost 0
Commenter cet article