Une lettre à M. Raffarin

Publié le 16 Octobre 2013

76650 raffarin uneVoici une lettre envoyée à M. Raffarin, le 13 Octobre 2013

 

************

 

M. Raffarin,

 

L'UMP va mal et se meurt. Ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre, tant les indices sont nombreux. Entre la pitoyable guerre des chefs de l'année dernière, entre le discours de droitisation extrême qui coupe le parti de ses bases modérées, entre les propos honteux de M. Fillon de ces dernières semaines, entre l'action même de ce même M. Fillon en Russie, l'UMP subit un déficit d'image qui lui est grandement délétère.

Car, que l'on ne s'y trompe pas : tous ces faits, toutes ces actions creusent la tombe de l'UMP ! L'UMP se contente de copier le discours de l'extrême droite comme le Chinois copie les voitures Européennes ! La copie, pure et simple, se fait sans aucune plus-value ! Au moins pour les voitures, les Chinois revendent leur produit moins cher, mais pour l'UMP ? Quel est l'intérêt, pour un électeur extrémiste de privilégier l'UMP par rapport au FN quand les deux partis ont le même discours ? Cet électeur préfèrera toujours l'original à la copie ! Même en matière économique le renoncement à l'Euro est plus sexy que la position de l'UMP ! Pour l'UMP, son virage droitisant le conduira à sa perte ! L'UMP ne peut pas fustiger l'extrémisme économique d'un parti qui voudrait se passer de l'Euro et, dans le même temps, avaliser tout le discours raciste et xénophobe de son rival !

Il ne faut pas et ne jamais oublier que les élections, quelles qu'elles soient, se gagnent au centre ou parmi les abstentionnistes. C'est l'électorat pragmatique, équilibré, celui qui vote en fonction des individus, non des partis, qui donne les victoires. Aux Etats-Unis, on appelle les états modérés les "swing-states". Ce sont ceux-là que l'on essaie de séduire, que l'on essaie de faire changer d'avis. De la même manière, l'UMP doit draguer le centre, les indécis et l'électorat de la gauche-droitière, dont Valls représente le courant le plus évident. Aller chercher l'électorat d'extrême droite ne sert à rien, car, comme je l'ai dit, il ne changera pas d'avis ! L'UMP n'a pas de plus value par rapport à la représentante FN, pire, cet électorat se verra conforter dans son opinion en voyant que le discours de Marine est repris par les Copé-Fillon.

Le siphonnage des voix FN en 2007 ne vous a pas rendu service. Il vous a fait croire que l'on pouvait faire changer d'avis le vote Frontiste. Las, l'électorat FN voyait bien que son candidat avait une cote de respectabilité proche du néant absolu par ses insultes et ses provocations incessantes. Sarkozy avait une plus value par rapport à Le Pen père dans le sens où, lui, avait une respectabilité et avait exercé des fonctions dans l'exécutif. Le rapport de force s'est inversé car Marine a acquis cette respectabilité et a engagé un discours, horriblement menteur mais efficace, de prise en compte de besoins sociaux en servant des boniments à la frange prolétaire de la population. Quand Jean-Marie s'est décrédibilisé par des discours honteux et provocateurs, Marine a su privilégier la forme en ne niant pas le fond. Le FN a toujours été ouvertement anti-républicain et Marine ne fait pas exception en la matière. L'UMP ne doit pas poursuivre dans cette voie mais doit essayer de rattraper ses électeurs centristes pour renouer avec les victoires.

Quand bien même l'UMP réaliserait ces tâches actuellement, qu'il serait trop tard. Quittez le navire M. Raffarin avant que votre image de modéré Républicain et démocrate ne soit éclaboussée. Rejoignez un autre parti ou fondez-en un. Vous avez les compétences en la matière, avec d'autres pour refonder un parti de centre-droit, voire de droite Républicaine, pour remplacer un parti qui n'est plus que l'ombre de feu le RPR.

Votre place n'est plus à l'UMP mais ailleurs, au service de la France.

Très cordialement,

  Philippe NOVIANT
  www.philippenoviant.com

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Parti Renouveau Politique

Repost 0
Commenter cet article