Une petite lettre d'amour à notre garde des sceaux

Publié le 11 Février 2014

ChristianeTaubiraJ'ai envoyé un courrier à notre garde des sceaux suite à sa conduite honteuse et marquée d'incompétence dans le dossier Courroye.

Bonne lecture.

Un courrier du 04 Février 2014

****************

Bonsoir,

Je suis outré, scandalisé que vous ayez avalisé les décisions du Conseil Supérieur de la Magistrature vis à vis de M. Courroye.

Ce Monsieur s'est montré indigne de sa fonction en ayant outrepassé ses droits pour aller chercher des informations chez des journalistes, alors que le secret des sources ne le permettait pas.

Vous ne pouvez ignorer ces faits. Vous ne pouvez ignorer que la décision rendue par le CSM marque le sceau de l'infamie ! Vous êtes garde des sceaux de l'infâme aujourd'hui en soutenant une décision qui porte toute une liste de griefs portés à l'encontre du magistrat mais ne donnant lieu à aucune sanction.

Quand on lit que M. Courroye ne pouvait ignorer les règles de droits mais que son aspect délibéré doit être démontré, on n'agit pas dans le sens de l'intérêt général. Au contraire, on agit en tant que chef de clan à soutenir l'un de ses individus au détriment de tous les citoyens qui se sont battus pour faire de notre pays, le pays des droits de l'Homme.

La Démocratie paie cette lâcheté et vous vous en faites la complice la plus vile et servile. La presse est à la base de notre Démocratie vous le savez. Par votre complicité, vous avez bafoué la liberté de la presse, vous avez bafoué les valeurs de notre Démocratie, de notre République.

Par votre décision, vous vous faites complice d'un déni total de Démocratie.

Vous n'êtes pas digne de vos fonctions. Vous n'êtes pas digne d'être ministre.

Pour ma part, vous portez à jamais la marque de la pourriture qui marque bon nombre de nos politiques.

Vous avez sans doute voulu ne pas aller à l'encontre du CSM pour ne pas entraver la séparation des pouvoirs. Ce mode de pensée est profondément immature et révèle une méconnaissance grave de vos fonctions. Il signe votre incompétence de la manière la plus manifeste qui soit. En effet, la séparation des pouvoirs a été instaurée pour préserver la Démocratie. La Démocratie n'a pas été instaurée pour respecter la séparation des pouvoirs.

Vouloir préserver la séparation des pouvoirs dans le dossier présent, ne montre qu'une propension néfaste à légitimer une logique de clan, ce, au détriment des droits élémentaires de nos concitoyens.

Pour tous ces faits, je me vois contraint de vous signifier que vous êtes incompétente, lâche et vile, Madame Taubira. Mes propos sont pensés et assumés. S'ils devaient donner lieu à poursuite pour injures et diffamations, je leur opposerai le poids de la liberté d'expression que de véritables démocrates ont donné dans le Droit de notre pays. Je saurai aussi leur donner la publicité nécessaire propre à démontrer votre incompétence dans vos fonctions.

Je ne vous salue pas et vous présente mon plus profond dédain.

  Philippe NOVIANT

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Parti Renouveau Politique

Repost 0
Commenter cet article