Articles avec #nous soutenons tag

Publié le 30 Novembre 2015

Quand les édiles vous mentent, super Dodiblog est là !

Chapeau bas à Messire Dodinot ! Pour moi, c'est un héros !

Il demande des comptes et on ne lui répond pas ? Il saisit les autorités compétentes et prouve la supercherie !

Merci M. Dodinot ! Je demande la Légion d'Honneur pour le Monsieur, lanceur d'alertes et défenseur de la société et de la démocratie !

Voici le lien qui a mis le feu aux poudres :

http://dodiblog.unblog.fr/2015/11/26/351-553-euros-24-le-vrai-budget-de-la-fete-des-tuiles/

Un article de France 3 ou l'on parle de tout ça, daté du 28 Novembre 2015

*************


La Fête des Tuiles de Grenoble aura coûté 351.553 euros
Alors que la municipalité de Grenoble promettait une fête comprise entre 160.000 et 200.000 euros, la célébration de la "Journée des Tuiles" aura coûté beaucoup plus. C'est un habitant de l'Isère qui a obtenu les comptes, non sans avoir bataillé contre la Ville.
Par Franck Grassaud Publié le 28/11/2015 | 11:49, mis à jour le 29/11/2015 | 16:48

La "Journée des Tuiles" est le nom donné à la fameuse émeute du 7 juin 1788 au cours de laquelle des habitants de Grenoble s'étaient levés contre un régiment, lançant des tuiles. On dit souvent qu'il s'agit d'un des événements les plus marquants du début de la Révolution française. Pour célébrer ce souvenir, la municipalité EELV-PdG a misé sur une grande fête le 6 juin dernier. Du matin au soir, les cours Jean Jaurès et de la Libération, sont devenus piéton avec des groupes musicaux, des défilés de chars... Malgré la pluie, qui s'est invitée en fin de journée, la fête était bien au coeur de la ville.

Fin avril, le maire Eric Piolle évoquait un budget de 160.000 euros. Au moment des festivités, on parlait de 200.000.

Un peu plus de 5 mois plus tard, on apprend que la fête a coûté 351.553 euros. C'est Olivier Dodinot, un kiné de Mens (Isère), qui le révèle sur son blog. L'homme, qui a un enfant étudiant sur Grenoble, dit avoir "un caractère curieux" et c'est pourquoi il s'est obstiné pour connaître le véritable coût des festivités. Entre juin et septembre, il a adressé 5 demandes consécutives par mail à la Ville. Pas de réponse. D'ou une requête à la CADA, la Commission d'Accès aux Documents Administratifs. Ce jeudi 26 novembre, la réponse est tombée avec la facture détaillée.

La hausse est de 134% par rapport au budget qui devait être dédié à la Fête des Tuiles.

"Ce qui me dérange le plus dans cette affaire, ce sont les difficultés rencontrées pour avoir ces comptes, alors que la municipalité s'est engagée à ce que les habitants aient accès à tous les documents auxquels ont accès les élus", explique Olivier Dodinot. "Et puis, je suis un contribuable radin", avoue-t-il, "d'où cette obstination". Olivier Dodinot n'est toutefois pas n'importe quel lanceur d'alerte. Il pointa jadis au MoDem et se présente aux élections régionales à la 7e position sur la liste "100% citoyen" en Isère.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2015

La Croix-Rouge Française vous invite à célébrer son 150ième anniversaire au lycée Ferdinand Buisson ("La Nat") à Voiron.
Au programme : une exposition pour retracer l'histoire de l'association en Isère et à Voiron, un hommage aux infirmières ayant œuvré à La Nat pendant la première guerre mondiale et une présentation des actions et projets de la Croix-Rouge Française.

Venez découvrir cette association, partager des souvenirs et faire connaissance avec les bénévoles.
Inauguration le samedi 7 février à 15h.

 

Les images sont cliquables ;)

InvitationExpoVoiron_CRF.pngPhotoInfirmieresVoiron_BD.png

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 28 Mars 2014

TardyMon très cher journal intime. Je viens d'envoyer une lettre à Marie-Christine. Je suis troublé, gêné. C'est pas grave. Je vais donc mettre cette page dans une page confidentielle comme on m'a appris à le faire dans mon blog. Espérons que je ne me trompe pas et, qu'en plus, je ne sois pas suffisamment idiot pour envoyer cette lettre compromettante à l'intégralité de mes contacts e-mail : ça serait vraiment une véritable catastrophe-apocalyptique-et-interplanétaire !

*************

Madame Marie-Christine Tardy, respectable Maire de Meylan

"...je t'informe donc que nos chemins se séparent ici. Tu es trop naïf, tu as une démarche trop éthique et trop honnête. Cela n'est pas vendeur et, à titre personnel, j'aurai trop peu à gagner. Adieu mon cher Michel Bernard, en espérant que nos chemins ne se croiseront plus jamais..." : c'est par ces mots que je viens de finir la lettre que je viens d'écrire à votre adversaire aux élections municipales 2014 sur votre chère belle ville de Meylan... Ouf ! Il était temps ! Mais qu'est-ce qu'il est lourd ce type ! Ethique par ci, honnêteté par là, mais qu'est-ce qu'on s'en fout de l'éthique et de l'honnêteté ! J'avais envie de lui dire : "mais ton éthique et ton honnêteté t'ont apporté 20%, alors que les méthodes pourries de Mme Marie-Christine Tardy lui en ont apporté le double !". Je me suis abstenu. Je l'ai fait car, on ne sait jamais, mes écrits auraient pu être retournés contre moi. Les Français, les Meylannais en particulier, sont des imbéciles, vous en conviendrez aisément, mais il ne faut pas leur dire en face, car ils risquent de le prendre mal... En effet, il faut toujours respecter le vieil adage des Inconnus : "Ne jamais prendre les électeurs pour des cons... mais ne jamais oublier qu'ils le sont !".

En fait M. Michel Bernard n'a strictement rien compris à la politique. Quel bolos ! C'est pour cela qu'il est médiocre. Il se bat pour l'intérêt général et la démocratie alors que les Meylannais ne visent que leurs intérêts personnels. C'est la même chose partout ! Des exemples ? A foison : Jean-François Copé réélu au premier tour à Meaux avec 64.31%, Eric Woerth réélu au premier tour avec 74.61%, les Balkany réélus au premier tour avec 51.56% et vous, largement en tête au premier tour alors que vous êtes mise en examen pour être soupçonnée d'avoir aidé votre mari dans ses affaires Meylannaises... On le voit dans ces élections : la prime à la casserole est une réalité ! C'est la bonne manière de faire de la politique et c'est grâce à votre génie, à votre intelligence et à votre audace que j'ai découvert cette réalité ! Pour m'avoir appris cela, je ne saurai jamais trop vous remercier !

Même localement, c'est la même chose : Julien Polat un proche de Alain Carignon, (on l'appelait "bébé Carignon" il y a quelques années de cela), en tête des élections à Voiron, et M. Luc Rémond élu au premier tour à Voreppe. Ces deux personnes ont été incapables d'assister le maire de Moirans dans la rédaction du débat d'orientation budgétaire de cette ville pour 2014, alors que le premier est directeur du cabinet du Maire et l'autre son directeur général des services ! Mais c'est vrai que l'on ne peut à la fois faire campagne et faire son travail pour lequel on est pourtant payé par le contribuable. Je ne vous ferai pas l'insulte de vous rappeler les casseroles de M. Alain Carignon : elles sont tellement nombreuses que Cyril Lignac voulait que je lui les loue pour 'Top Chef'. "Bébé Carignon" deviendra-t-il aussi intègre que son cher papa ?

A Meylan, vous avez compris mieux que quiconque comment la politique marchait : vous magouillez et quand on vous fait part d'une remontrance, vous jouez l'innocence. Si votre interlocuteur vous croit, vous continuez vos magouilles en essayant, dans le futur, d'être un peu plus discrète. Dans le cas contraire, vous essayez de le mettre dans votre poche en lui faisant comprendre qu'il peut gagner à fermer les yeux sur vos agissements. Si il vous suit, c'est tout bénéfice : vous avez un complice sur qui vous pourrez faire porter le chapeau. S'il ne vous suit pas, il n'y a qu'à essayer de le faire tremper, lui même dans les affaires et à le faire chanter par la suite. Bon an, mal an, cette tactique est efficace : entre vos complices et les gens suffisamment idiots pour vous croire au début et à qui vous avez rendu service, vous avez un staff complet qui est au service de votre petite personne. C'est diaboliquement efficace, et ça relève du génie !

Ainsi, aux élections, il suffira à tous vos apôtres de prêcher la bonne parole en vous mettant dans une place de victime. Vous avez compris, plus que quiconque, que la victimisation était importante car elle vous sert. Les gens ont envie d'aider le pauvre hère qui dit à tous vents qu'on lui en veut ! Et pour jouer la victimisation, il y a une arme redoutable : se défendre le moins possible... mais un petit peu quand même histoire de convaincre l'imbécile de base... En effet, qui va croire que vous ne saviez pas que votre mari travaillait sur Meylan ? C'est comme si votre mari disait qu'il ne savait pas que vous étiez le maire de cette ville ! Ca ne tient pas la route deux secondes... et pourtant les idiots qui sont dans votre liste vont prendre cette excuse pour argent comptant en se mettant des oeillères (ou des pinces à linge sur le nez, c'est selon) pour aller prêcher la bonne parole des apôtres envers le petit peuple païen... Mieux, votre fils a monté un blog pour vous défendre ! On se dit : "on le croira pas, c'est le gosse des escrocs !". Et bien non, ça marche ! Le gosse des escrocs arrive, par deux trois copiés-collés bien placés à faire oublier les soupçons à votre encontre et à reporter la faute sur votre adversaire : du grand art je vous dis ! Après tout ça, on s'arrête là ? Non ! Car maintenant, la cerise sur les petits pains qui fondent au soleil (spéciale dédicace) :

1. D'autres imbéciles sont convertis. Au pire, on peut transformer deux trois personnes intelligentes avec deux trois promesses pour les rendre imbéciles
2. On dégoûte la majorité des électeurs

C'est dans le point 2 que réside le génie : le dégoût de l'électeur mène à l'abstention, soit le retrait de sa voix démocratique... tout en laissant le libre choix aux autres de voter pour la liste pourrie ! C'est du grand art : le citoyen qui est la véritable victime, se laisse plus maltraiter encore ! Son dégoût entraine, en effet, un non choix que d'autres vont pouvoir exploiter à sa place ! Peu importe, dès lors, les taux d'abstention ! On s'en fout : seule la victoire est belle, la fin justifiant pleinement les moyens. Et tant pis s'il y a des esprits chagrins pour regretter l'abstention.

Tout est-il parfait pour autant ? Presque... Il reste juste le problème du FN... Ce problème est relatif car le FN est un parti ouvertement incompétent. Ce parti n'ayant jamais réussi à conserver une mairie, on est sûr d'être réélu la fois suivante, bref, il suffit d'être patient. Dans votre cas, il n'y a pas de liste FN, donc cette problématique est absente.

Je remarque donc votre audace et votre intelligence. Cependant, le très regretté Georges Frêche a toujours dit qu'à chaque fois qu'il faisait des campagnes électorales propres, il les perdait, alors qu'il les gagnait dans le cas inverse... Je vous soupçonne donc d'avoir puisé votre inspiration dans ce très grand nom de la politique Française trop tôt disparu...

En conclusion, je loue votre nom, je vous adule et je me surprends, par moment, à avoir presque des sentiments amoureux à votre encontre... Ces sentiments, par contre, je m'efforce de les réfréner. En effet, notre différence d'âge implique que notre amour est impossible et que celui-ci pourrait porter atteinte à une carrière politique irréprochable comme la vôtre... Irréprochable, qu'on s'entende, dans le fait que vous gagnez des élections, non pour le service rendu au citoyen dont vous vous foutez comme de votre première paire de chaussettes ! Mais que l'on ne se méprenne : vous avez raison Madame Marie-Christine Tardy ! Vous avez raison et j'avais tort et c'est pour cela que je vous fais actuellement part de mon allégeance la plus totale... Je suis donc, désormais à votre service en tant que votre très humble serviteur.

Veuillez agréer Madame Marie-Christine Tardy, l'expression de mes salutations les plus distinguées ainsi que mon plus parfait dévouement.

  Philippe NOVIANT
 
P.S : Je tiens un petit journal intime dans lequel je couche, tantôt mes peines, tantôt mes joies. Ce journal intime, par commodité, est hébergé en tant que page confidentielle sur mon blog. Je ne suis pas encore très à l'aise avec l'outil informatique : espérons que cette lettre ne sera jamais rendue publique car elle pourrait révéler des secrets inavouables me et vous concernant...

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 27 Mars 2014

rolandrevilJ'ai vu le débat d'entre deux tours des élection municipales sur Voiron. Celui-ci est diffusé sur le site du Dauphiné Libéré et était organisé par ce journal et France Bleu Isère.

Ce débat opposait M. Roland Revil, pour le PS et les écologistes, M. Julien Polat pour l'UMP et Valère Santana pour le FN, parti d'extrême droite, raciste et xénophobe (mais chut, il ne faut pas le dire).

Je ne parlerai pas de M. Valère Santana car je ne parle que des partis démocrates. Pour moi, le débat a donc eu lieu à deux.

D'abord, je suis consterné par le discours de M. Julien Polat concernant le cadre de vie. Pour M. Julien Polat, il n'y a qu'un problème : les parkings ! Personnellement, je me rends assez régulièrement à Voiron et je n'ai jamais eu de mal à trouver une place. Entre le parking à côté de la gare, celui à l'entrée de Coublevie, ou celui de la mairie, ils ne sont jamais pleins. De plus, je trouve quand même limite qu'au moment où l'on parle qualité de vie, on nous parle des parkings alors même que l'Isère a eu à subir un taux de pollution plus que préoccupant ces derniers jours. Ces prochaines années, avec le réchauffement climatique qui ne va pas aller en s'améliorant, il va falloir penser à remplacer la voiture par un moyen de locomotion qui préserve beaucoup plus l'intégrité physique du citoyen. Mais c'est vrai que le parking est une chose qui touche et qui est facile à mettre en avant... quand on n'a pas autre chose à dire...
En attendant, concernant le cadre de vie, M. Roland Revil a redonné une véritable dynamique au centre Voironnais qui est devenu très sympa. De plus, sa salle de spectacle est une réussite ainsi que son nouveau cinéma. Ne parler que du parking est quelque peu mesquin, mais faut-il s'attendre à autre chose de M. Julien Polat ? Faut-il s'attendre à autre chose d'une personne qui a monté les échelons politiques grâce à M. Alain Carignon condamné pour "abus de biens sociaux" et "usage de faux" ?

Sur la sécurité, le procès a été quelque peu injuste vis à vis de M. Roland Revil puisque le pays Voronnais et la ville de Voiron ont subventionné l'achat de service de sécurité par les commerçants en décembre. La gestion en la matière a donc été bonne : plutôt que des frais de sécurité tout au long de l'année par le recrutement de policiers municipaux, on a préféré faire des économies en ne subventionnant ce service que pendant quelques temps. C'est plutôt une preuve de saine gestion. Mais c'est vrai que la saine gestion n'est pas le fort de M. Julien Polat : rappelons qu'il est directeur de cabinet du Maire de Moirans, ville la plus endettée du Pays Voironnais ! En matière de sécurité, M. Roland Revil a signalé qu'il visitait régulièrement les commerces sur Voiron, ce dont je suis personnellement témoin.

De plus, il est particulièrement mal venu pour M. Julien Polat de parler de la pression fiscale quand on pense que la personne pour qui il travaille, et qui lui verse 4000 Euros par mois sur les fonds du Moirannais que je suis, n'est même pas capable de réaliser un débat d'orientation budgétaire pour 2014 ! Mais c'est vrai que le Maire de Moirans n'a pas été beaucoup aidé ces derniers temps : entre M. Julien Polat qui est candidat sur Voiron et le directeur général des services de Moirans, M. Luc Rémond, tout fraichement élu à Voreppe, le boulot n'a pas pu être fait sur Moirans ! Bref, M. Julien Polat n'a pas fait son travail sur Moirans en élaborant un document budgétaire de qualité, alors même qu'il était payé pour ! Comment lui faire confiance, dès lors, sur Voiron ? Quand le citoyen Moirannais paie 4000 Euros par mois à M. Julien Polat pour ne pas faire son boulot, comment peut-on espérer qu'il le fasse pour 2500 Euros quand il sera Maire de Voiron ?

M. Julien Polat est un professionnel de la politique, adoubé par un escroc, en la personne de M. Alain Carignon ! Il dit qu'il connaît le monde des entreprises car il les visite quand il est en campagne et parce que son grand-père a été mineur de fond : c'est un peu léger... D'autant plus léger qu'il est évident que M. Julien Polat souhaite, plus que tout, être député-Maire, en cumulant ses deux mandats, puisqu'il n'est pas contre leur cumul ! Ainsi, on verra surement un M. Julien Polat se porter candidat aux législatives de 2017, tout en oubliant joyeusement son boulot sur Voiron... Rappelons que M. Julien Polat est un membre éminent de l'UMP. A ce titre, il partage le même parti politique que :

- M. Jean François Copé, fraudeur aux élections internes de l'UMP, magouilleur avec ses copains pour surfacturer des prestations à l'UMP, grand initiateur de la droite forte et du fameux thème, faux, du pain au chocolat volé par des vilains musulmans aux gentils Français en période de ramadan.

- M. Nicolas Sarkozy, qui a filé quelques 250 Millions d'Euros à Bernard Tapie sur l'argent du contribuable par des pratiques frauduleuses. Il a aussi essayé mettre son fils incompétent à la tête de l'EPAD, a magouillé pour que l'un de ses proches, M. Pérol, soit nommé président des caisses d'épargne, a arnaqué le contribuable avec le rejet de ses comptes de campagne. Sans oublier les affaires Loréal, Khadafi...

- Les Balkany : sans doute les plus gros voyous de France.

Tout cela fait de l'UMP, indéniablement, un parti exemplaire !


Au contraire de M. Julien Polat, M. Roland Revil a déjà travaillé dans le privé. M. Roland Revil a montré qu'il avait effectué du bon travail sur Voiron. M. Roland Revil a montré que d'autres échéances ne l'intéressaient pas. Il n'a été que suppléant de Mme Michèle Bonneton aux dernières législatives. Il aurait pu profiter de sa position sur Voiron mais ne l'a pas fait. M. Roland Revil est beaucoup plus intègre que M. Julien Polat : on pourra donc lui renouveler sa confiance et ne surtout pas la donner à des professionnels de la politique qui ne pensent qu'à se servir eux-même avant de servir l'intérêt général.

Abstentionnistes du premier tour : nous avons besoin de vous pour un sursaut démocratique au sein de cette belle ville de Voiron !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 21 Mars 2014

Depuis quelques jours, la fréquentation de mon site explose. On me demande, très régulièrement, de dire pour qui je conseille de voter.

 

Je vais donc faire un petit résumé sur les communes dont je connais le mieux les candidats, pour leur faire de la pub... ou de la contre-pub, mais toujours motivée bien sûr.

 

Sur Moirans

 

Moirans-La-mairieComme je l'ai dit, la liste de M. Gérard Simonet a ma préférence. Non parce que c'est la meilleure... mais parce que c'est la moins pire...

 

On peut remarquer des points communs sur les programmes : beaucoup de généralités, peu d'engagement et beaucoup de mesures très peu concrètes.

 

Entre la liste de M. Gérard Simonet et celle de la gauche conduite par M. Pascal Mariotti, les mesures se valent. On peut par contre noter que M. Pascal Mariotti persiste à penser que Louxos est à côté du cimetière alors qu'on le voit plus que difficilement du site ! Encore un dossier qui n'a pas été travaillé !

 

M. Gérard Simonet a un bilan économique très limite tandis que la liste de M. Pascal Mariotti se veut soutenue par le parti socialiste.

 

Sur Moirans, on peut donc décider de voter pour une liste ou une autre en fonction des étiquettes, à défaut de mesures précises. Par contre, je déconseille plus que fortement la liste de M. Gilles Zanier tant son caractère coléreux, impétueux et autoritaire colle mal avec les fonctions d'un premier magistrat !

 

L'idéal serait que la liste de gauche fasse suffisamment de voix pour que M. Gérard Simonet ne soit pas élu au premier tour comme la fois passée : cela permettra à M. Gérard Simonet d'être un peu plus humble, et M. Pascal Mariotti de tenter de mener des actions concrètes, en dehors de tout cadre idéologique. L'idéal serait aussi que M. Gilles Zanier n'ait pas d'élus, tant sa présence au sein du conseil municipal de Moirans serait néfaste pour la conduite de notre ville.

 

Sur Meylan

 

MichelBernard Mon choix va bien évidemment à M. Michel Bernard afin qu'il puisse remplacer Mme Marie-Christine Tardy qui est soupçonnée de s'être servie de sa fonction pour favoriser ses proches.

 

Elle est en effet mise en examen pour prise illégale d'intérêts dans des affaires où son mari aurait eu à avoir des avantages, dans son travail d'architecte, pour obtenir des marchés sur Meylan.

 

Il faut cesser avec ces pratiques honteuses qui vont à l'encontre de l'intérêt général et sanctionner dans les urnes des pratiques inacceptables !

 

Sur Voiron

 

M. Roland Revil a montré qu'il était un très bon maire. En face de lui, il y a M. Julien Polat, directeur de cabinet (DirCab) du Maire de Moirans émargé à près de 4000 Euros par mois sur le dos du contribuable que je suis.

 

Là où je suis en colère, c'est que M. Julien Polat, n'a pas été capable d'assister le directeur des services (DGS) de Moirans pour rédiger le débat d'orientation budgétaire (DOB) de 2014.

 

M. Julien Polat, tout droit sorti de Science-Po, une école qui forme nos politiques à ne pas voter un budget à l'équilibre depuis plus de trente ans, donne donc de belles leçons mais oublie royalement de faire son travail dans la ville où il est DirCab du Maire !

 

S'il n'est pas capable de travailler sur Moirans, est-il le meilleur candidat sur Voiron ? Non ! Pour cela, on ne peut pas voter pour lui. Sa place est à Moirans à assister son DGS à refaire le DOB. C'est à cela que servent les impôts des Moirannais ! Avant de faire le beau dans une autre commune, il faut d'abord finir ce que l'on a commencé dans son travail, surtout au prix où M. Julien Polat est payé !

 

Les voix doivent donc aller au Maire sortant qui a réalisé un superbe travail dans sa ville. Elle a eu un embellissement très réussi et très abouti. De plus, la politique culturelle, avec son cinéma et sa salle de spectacle, est une réussite.

 

Sur Voreppe

 

voreppeM. Luc Rémond est le DGS de Moirans, et le principal investigateur du DOB non réalisé sur Moirans. M. Luc Rémond se doit donc de, non pas finir le travail, mais bien le commencer, tant celui-ci est médiocre ! M. Luc Rémond doit donc justifier de son salaire au lieu de s'investir ailleurs avec l'argent du contribuable !

 

Je saurais donc gré au peuple de Voreppe de bien vouloir sanctionner M. Luc Rémond dans les urnes afin qu'il puisse s'acquitter de sa tâche !

 

Sur Grenoble

 

Sur Grenoble, voici un petit texte dédié au citoyen :

DenisBonzy-Fly1DenisBonzy-Fly2

"Grenoblois, les élections sont dans deux jours et votre vote sera déterminant. On le voit aujourd'hui, la politique a failli !

Entre le PS qui est englué au niveau national dans une idéologie qui le tétanise, il impose au niveau local un immobilisme destructeur. Par exemple, notre ville est tétanisée par un taux de pollution record mais le Maire ne bouge pas car il a peur de se mettre les automobilistes à dos et ainsi perdre son électorat et son gagne-pain. Il préfère mettre en danger la vie de ses concitoyens que d'imposer des mesures courageuses qui lui imposeraient de débattre sur le sens d'une action au service de l'intérêt général.

Entre les écologistes qui sont totalement hors-sujet. Par exemple, dans le cas de la pollution toujours, ils se complaisent à louer la gratuité ponctuelle des transports en commun alors même que la majorité des usagers sont abonnés au mois !

Entre l'UMP qui ré-impose une figure politique condamné pour abus de biens sociaux et usage de faux, elle renoue avec des pratiques que l'on voit au niveau national où les magouilles se succèdent. La droite, par l'UMP, est devenue le lieu où l'intérêt général a été oublié.

Entre le FN qui essaie de cacher qu'il reste un parti raciste et xénophobe.

Entre l'extrême gauche qui ne comprend strictement rien aux matières économiques, en voulant, perpétuellement, opposer les gentils ouvriers au méchant patronat.

On le voit : le renouvellement politique, le sens de l'intérêt général, n'est incarné que par M. Denis Bonzy. Il est soutenu par un entrepreneur de très haut niveau qui a montré qu'il savait diriger une entreprise. M. Denis Payre, fondateur du mouvement "Nous citoyens" est, en effet, le fondateur de l'entreprise Business Objects qui a été une perle logicielle en son temps.

Quand on est adoubé par un génie de l'entreprise, cela vaut blanc-seing pour le politique. En effet, il faut conduire un état comme on conduit une entreprise en gérant efficacement l'argent du contribuable. Il est plus facile de gérer un pays ou une commune qu'une entreprise puisque, dans ce cadre, la gestion est à but non-lucratif.

Grenoblois : votez donc utile, votez citoyen, votez pour la seule personne qui saura gérer efficacement votre ville de manière non-idéologique, équilibrée et pragmatique !

Les images sont cliquables. Le site de M. Denis Bonzy se trouve ICI.

Le programme se trouve ICI."

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 19 Mars 2014

TardyCitoyens de Meylan, on a profité de votre crédulité et de votre gentillesse ! Votre Maire, Mme Marie-Christine Tardy est mise en examen et est empêtrée dans les affaires jusqu'au cou ! Un de ses anciens adjoints se propose de la remplacer. Il ne l'aurait pas fait si le Maire avait fait son travail avec intégrité et avec loyauté. Madame Le Maire de Meylan a décidé de trahir ses concitoyens en violant de manière honteuse l'intérêt général, le vote doit donc se reporter sur une liste intègre et efficace à même de pleinement remplacer des gens à se servir d'abord eux-mêmes avant de servir leurs concitoyens !

J'ai entendu dire que certains citoyens taxaient M. Michel Bernard de traître car il a dénoncé les agissements honteux de Mme Tardy. Las, on ne peut être taxé de traitre lorsque l'on défend la société ! Les véritables traitres sont Madame Marie-Christine Tardy et son mari qui ont utilisé abusivement leur position et leur pouvoir pour se servir ! Ils vont même aujourd'hui jusqu'à utiliser leur fils pour monter un site web afin de fustiger les positions de M. Bernard ! De part l'utilisation de leur famille proche, ils rejoignent des pratiques honteuses que Messieurs Balkany, à Levallois-Perret, et Messieurs Tibéri, à Paris, ont fait avant eux !

Le mode de défense signe un véritable aveu : on essaie de vous faire croire que Mme Tardy ne savait pas que son mari faisait des affaires sur Meylan car ils n'en discutaient pas à table le soir ! Ceci est ridicule et Mme Tardy nous ferait presque croire que son mari ne savait pas que sa femme était Maire de la commune dans laquelle il faisait des affaires ! A les entendre, ils ne savaient rien alors même que des documents de la Mairie prouveraient le contraire, ce qui a mené à la plainte contre X déposée par M. Bernard !

Ne vous trompez donc pas en dénonçant les traitres ! Trahir un traître, ce, pour l'intérêt général, ce n'est pas de la trahison, c'est servir son pays !

En attendant, voici quelques éléments pour remettre les informations à leur place et qui contredisent l'aspect "blanc-comme-neige" dont veut se parer Marie-Christine Tardy !

**************

La maire de Meylan mise en examen pour corruption passive

Le Point.fr - Source AFP - Publié le 24/07/2013 à 19:22
Marie-Christine Tardy aurait choisi des promoteurs immobiliers à qui elle faisait verser des subventions, et imposait en échange le cabinet d'architecte de son mari.

Le procureur de Grenoble a requis mercredi la mise en examen de la maire (ex-UMP) de Meylan (Isère), Marie-Christine Tardy, pour corruption passive dans le cadre d'une enquête sur un "système" de rémunération au profit de son mari par le biais de programmes immobiliers. Le procureur Jean-Yves Coquillat a aussi demandé la mise en examen du mari de Marie-Christine Tardy pour recel de corruption et recel de prise illégale d'intérêts. Une information judiciaire, confiée à deux juges d'instruction, a été ouverte pour corruption passive, prise illégale d'intérêts et recel, a précisé le procureur au cours d'un point de presse.

Placés en garde à vue mardi matin, les époux Tardy étaient présentés à un juge d'instruction mercredi après-midi. Ouverte en avril, l'enquête préliminaire a mis au jour un "système" dans lequel "Mme Tardy choisissait des promoteurs immobiliers à qui elle faisait verser des subventions", officiellement pour qu'ils réalisent des logements sociaux, selon la même source. Mais en échange de ces subventions, le parquet estime que Marie-Christine Tardy "imposait en sous-traitant le cabinet d'architecte de son mari qui percevait des sommes conséquentes".
Subventions de plus d'1,1 million d'euros

Le cabinet de M. Tardy "n'apparaissait en général nulle part dans aucune réunion, sur aucun document", a précisé le procureur. Rappelant que les époux Tardy bénéficiaient de la présomption d'innocence, le procureur a en outre souligné qu'ils niaient les faits "entièrement". Selon ses déclarations en garde à vue, "Mme Tardy ignorait que son mari avait travaillé à des projets sur Meylan", a-t-il dit. "Ils ne parlaient jamais chez eux de choses comme ça. Elle l'a appris par la presse", a-t-il ajouté.

Quant à M. Tardy, il dit n'avoir jamais fait part des travaux réalisés sur Meylan à sa femme, pourtant maire de la commune. "Avant la lecture de la presse, chacun ignorait ce que faisait l'autre", aux dires des époux, a précisé le procureur. Jean-Yves Coquillat n'a pas souhaité préciser le montant des honoraires touchés par le cabinet de M. Tardy dans le cadre des programmes immobiliers visés par l'enquête. La mairie de Meylan a versé des subventions de plus de 1,1 million d'euros au total sur les trois programmes immobiliers en cause, a-t-il néanmoins dit.
"L'enquête est loin d'être terminée"

"L'enquête est loin d'être terminée", a annoncé le procureur. "Il va falloir s'orienter vers les entreprises qui ont participé à ces travaux. Pour qu'il y ait corruption, il faut qu'il y ait un corrupteur et un corrompu", a-t-il rappelé. L'affaire avait éclaté fin avril à la suite de plaintes contre X pour "détournement de fonds publics, favoritisme et prise illégale d'intérêt" déposées par le premier adjoint de la maire de Meylan, Michel Bernard, ainsi que par un architecte. Par la suite, "d'autres adjoints et des fonctionnaires municipaux ont tenu à se manifester" par écrit ou directement auprès de la police, selon Jean-Yves Coquillat.

"Il est bien évident que la période électorale qui se présente favorise les épanchements", a ironisé le magistrat, en référence aux élections municipales de 2014. Marie-Christine Tardy avait été exclue de l'UMP en mai 2012 pour s'être présentée comme candidate dissidente aux élections législatives dans la première circonscription de l'Isère. Elle s'était aussi fait connaître en 2007 pour s'être opposée à la candidature aux législatives d'Alain Carignon, ancien député et maire de Grenoble, condamné pour corruption, dans la même circonscription.

*************

Un article de proxi-city.com daté du 23 Novembre 2013

http://www.proxi-city.com/actualite-marie-christine-tardy-maire-meylan-mise-en-examen-corruption-passive-71428.html

Marie-Christine Tardy, maire de Meylan, mise en examen pour corruption passive

En juillet dernier, la garde à vue de Marie-Christine Tardy et de son époux avait fait grand bruit. La maire de Meylan était soupçonnée d'avoir favorisé des promoteurs qui, en échange, faisaient travailler le cabinet d'architectes de son mari. Pour cela, elle écope d'une nouvelle mise en examen.

******************

Un article de Actucity.com

 Meylan: La maire Marie Christine tardy mise en examen pour corruption passive

Détails
    Catégorie parente: Politique   
    Catégorie : En France   
    23 Nov 2013
    Publié le samedi 23 novembre 2013 11:45
    Écrit par Actucity

En juillet dernier, à Meylan la garde à vue du maire, Marie-Christine Tardy et de son époux avait fait grand bruit. La maire de Meylan était

soupçonnée d'avoir favorisé des promoteurs qui, en échange, faisaient travailler le cabinet d'architectes de son mari. Pour cela, elle écope d'une nouvelle mise en examen. Si en juillet Marie-Christine Tardy était ressorti de sa garde à vue avec une mise en examen limitée à la prise illégale d'intérêts, elle est à présent soupçonnée "de corruption passive pour acceptation, sollicitation d'avantage par un élu public." Ce nouveau chef d'inculpation apparaît dans une ordonnance de la Cour d'appel de Grenoble que France 3 Alpes a pu se procurer.
La corruption passive (article 432-11 du Code pénal) est reconnu (pour l'instant on en est encore à l'étape des soupçons dans l'affaire Tardy) lorsqu'une personne exerçant une fonction publique profite de cette fonction en sollicitant ou en acceptant des dons, promesses ou avantages en vue d'accomplir ou de s'abstenir d'accomplir un acte de sa fonction. Dans la loi, cette personne reçoit le nom de corrompu. -Pour Marie-Christine Tardy: corruption passive, sollicitation d'avantage par un élu public; prise illégale d'intérêts par un élu public dans une affaire dont il assure l'administration ou la surveillance; prise illégale d'intérêts par un élu public dans une affaire dont il assure le paiement ou la liquidation.

-Pour Michel Tardy: recel et corruption active pour proposition ou fourniture d'avantage à un élu public

Ouverte en avril, une enquête préliminaire aurait mis au jour un "système" dans lequel Mme Tardy choisissait des promoteurs immobiliers à qui elle faisait verser des subventions, officiellement pour qu'ils réalisent des logements sociaux.

Les deux hommes qui ont rendu l'affaire publique, un Adjoint au maire et un architecte, voient leur constitution de partie civile jugée irrecevable. (source france 3.fr)

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 12 Mars 2014

Tardy.jpgContrairement à ce qu'affirme le fils Tardy dans le site http://affaire-michel-bernard.com/ , ses parents ne sont pas tout rose et sont suspectés de prise illégale d'intérêts et ont été mis en examen, tous deux, dans ce dossier.

Je vous laisse le soin de voir la ligne de défense de ces individus qui est risible au possible !

Un article de France3 publié le 24 juillet 2013

**************

Marie-Christine Tardy, maire de Meylan, mise en examen pour prise illégale d'intérêts

Ce mercredi 24 juillet en début d'après-midi, le procureur de la République de Grenoble avait demandé la mise en examen de la maire de Meylan pour corruption passive et prise illégale d'intérêts. Les juges d'instruction ont (simplement) retenu la prise illégale d'intérêts.

Par Franck Grassaud
Publié le 24/07/2013 | 17:29, mis à jour le 25/07/2013 | 09:52

Au cours d'une conférence de presse, le procureur Jean-Yves Coquillat a parlé d'une affaire "loin d'être terminée" en évoquant le dossier des époux Tardy. C'est pourquoi, il a demandé l'ouverture d'une information judiciaire et la mise en examen des protagonistes.

Mme Tardy est soupçonnée d'avoir favorisé le subventionnement d'entreprises de construction qui devaient, en échange, faire travailler le cabinet d'architectes de son mari comme sous-traitant. Le "système" aurait fonctionné entre 2007 et 2012 sur trois programmes immobiliers dont certains privés mais comprenant quelques logements sociaux.

Selon le procureur, les subventions engagées seraient "conséquentes", plus d'un million d'euros.

Au regard du contexte politique, avec l'approche des élections municipales, le procureur a préféré confier l'affaire à deux juges d'instruction indépendants. Ces derniers ont donc décidé d'une mise en examen pour prise illégale d'intérêt de la maire de Meylan et d'une mise en examen pour recel pour son époux.

Le couple nie les faits

Marie-Christine Tardy et son mari nient les faits. L'élue affirme qu'elle ne pouvait favoriser son mari architecte car elle ne savait pas qu'il travaillait sur sa commune. L'époux tient la même ligne de défense, affirmant qu'il n'a jamais parlé de ses projets à sa femme. Le couple demeure présumé innocent mais si les faits se précisaient, l'élue risquerait 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 11 Mars 2014

MichelBernardIls sont forts à Meylan ! Madame le Maire est mis en examen pour prise illégale d'intérêts car elle aurait influé sur les affaires de son mari en lui refilant une partie des affaires Meylannaise.

Las, M. Bernard révèle ses accusations mais le fils Tardy s'en mêle ! Tardy fils a créé un site Internet où il dit que tout est faux. Il a juste un peu oublié que sa mère est mise en examen pour prise illégale d'intérêts !

Il demande donc, par l'intermédiaire de ce site, de dénoncer les diffammations dont le citoyen serait témoin... ce que je me suis empressé de faire !

************

Philippe Noviant 8 mars 2014 13:19
À : ce@affaire-michel-bernard.com
Bonjour,

Comme conseillé dans le site "affaire-michel-bernard.com", je vous
fais part des propos diffamatoires que j'ai pu constater.

Ces propos ont été tenus dans affaire-michel-bernard.com. Le fils
Tardy, oublie un peu rapidement que ses bien aimés parents sont mis en
examen pour "prise illégale d'intérêts". Tiens ? Cela n'apparait pas
dans le site ! Le site serait orienté ? Ben non bien sûr, comment
voulez-vous qu'il le soit alors qu'il est écrit par le propre fils des
mis en examen ?

Petit rappel :
Sur le site :
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/municipales-condamn-s-inqui-t-s-justice-des-maires-qui-se-repr-sentent-519581
On y rappelle :
"- A Meylan, dans la banlieue huppée de Grenoble, la maire (ex-UMP)
Marie-Christine Tardy, mise en examen en juillet 2013 pour prise
illégale d'intérêts, sollicite un troisième mandat. Il lui est
reproché d'avoir mis en place un "système" de rémunération illégal au
profit du cabinet d'architecte de son mari dans le cadre de programmes
immobiliers. Mme Tardy a été exclue de l'UMP en mai 2012 pour s'être
présentée comme candidate dissidente aux législatives."

Cela me rappelle une affaire Tibéry où parents et enfants font front
contre tous les méchants qui veulent salir l'image des
élus-qui-sont-tout-blanc.

Ce qui est un peu abusif c'est que le fils Tardy publie largement les
extraits du site de France3, en "oubliant" les informations suivantes
:
"Mme Tardy est soupçonnée d'avoir favorisé le subventionnement
d'entreprises de construction qui devaient, en échange, faire
travailler le cabinet d'architectes de son mari comme sous-traitant.
Marie-Christine Tardy et son mari nient les faits. L'élue affirme
qu'elle ne pouvait favoriser son mari architecte car elle ne savait
pas qu'il travaillait sur sa commune. L'époux tient la même ligne de
défense, affirmant qu'il n'a jamais parlé de ses projets à sa femme."

De deux choses l'une :
- Ou bien Mme Tardy ne savait pas que son mari travaillait sur Meylan.
Je veux bien. Mais le mari savait pertinemment qu'il travaillait sur
Meylan et que sa femme en était le Maire !
Il aurait donc du en avertir sa femme pour éviter une prise illégale
d'intérêts. Le fait que ces actions n'aient pas été faites est un grave
preuve, au minimum d'incompétence, incompétence qui doit mener à
changer de premier magistrat sur la commune.
- On se moque du contribuable Meylannais en tendant à faire croire que
l'un et l'autre ne savent pas ce que leur conjoint fait sur la
commune. Cela ne tient pas car le dossier montre qu'il y a eu
tentative de cacher le fait que l'architecte travaillait pour la
commune par l'existence de sociétés écran et de prête noms.

Je vous transmets donc ces propos diffamatoires en vous communiquant
le fait que l'on a tronqué les preuves (en particulier les impressions
écran de France 3) en ne mentionnant pas l'autre mise en examen des
époux Tardy...

Bien cordialement,

  Philippe NOVIANT

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 10 Mars 2014

DenisBonzy-Fly1DenisBonzy-Fly2Le vendredi 07 Mars 2014, un sondage Grenoble France 3 a dit :

"Selon un sondage exclusif Ipsos-Stéria pour France 3 Alpes, le candidat socialiste est très largement en tête au premier tour avec 34% des voix. Il devance Eric Piolle (EELV, 26%) et Matthieu Chamussy (UMP/UDI, 22%). Le Front National ne semble pas en mesure de se maintenir au second tour. "

M. Bonzy serait crédité de 5%. Les images sont cliquables pour une version agrandie.

 

Cela appelle pour ma part le commentaire suivant :

 

Faut-il se réjouir de voir encore les étiquettes se situer en haut de l'affiche ? Faut-il se réjouir de voir encore le bipartisme régner sur notre univers politique ? Faut-il tant se réjouir de voir toujours ces mêmes politiques "professionnels" arriver en tête des élections ? Ces "professionnels" n'en sont pas ! Ils regardent les taux de croissance comme on regarde la météo, ils ne savent pas gérer le budget de la France (80Mds de trou / an pour un budget de 240Mds), et sont juste capables de faire montre de populisme en croyant qu'en travaillant 35h ils pourront entrer en concurrence avec les autres pays qui travaillent et innovent plus... La France, championne du Monde des journées des congés pendant que les autres travaillent, fait penser à la cigale dans la fable... Attention cependant, petite cigale, après l'été vient l'hiver et peut venir aussi le temps de demander à la F(our)MI des fonds pour pouvoir subsister !

 

M. Hollande, symbole de ces politiques, au moment où il a été élu aux plus hautes fonctions de notre pays, n'a cessé de demander des rapports sur ci, des rapports sur ça. A croire qu'il ne connaissait pas le statut de la France et à croire qu'il avait été élu sur une méconnaissance de notre pays. Quand il a reçu ces rapports, il n'a pas pu engager les réformes car, nécessairement, ce qu'on lui demandait allait à l'encontre des intérêts de certains. Il a donc décidé d'enterrer ces rapports pour ne froisser personne... Il a donc préféré son intérêt propre à l'intérêt général, par lâcheté et opportunisme.


Plus généralement, ces politiques, chantres de la Démocratie, l'ont envoyée paître depuis longtemps ! La Démocratie ? Le "pouvoir du peuple par le peuple", n'est qu'un leurre. On vote, tous les cinq ans pour notre Président... qui fait ce qu'il veut pour former un gouvernement avec sa 'couleur politique' sans rien demander aux Français. On vote, tous les cinq ans pour nos représentants à l'Assemblée Nationale, mais ceux-ci, quand ils sont présents dans l'hémicycle, ce qui est plutôt rare, ne savent que retranscrire des Lois que l'Europe leur refile, Europe gangrénée par les lobbys et non pas par l'intérêt général. En attendant le député, champion des retranscriptions Européennes, se voit avoir deux fois plus d'avantages sur sa retraite que le citoyen qui l'a mis sur son siège. Le député cumule aussi trop souvent son poste avec celui de Maire : cela lui permet de faire du populisme et de se faire voir pour pouvoir s'accrocher à son poste, et en même temps, donner une partie de ses indemnités à ses copains (quand il est touché par le plafonnement) afin que ceux-ci votent la même chose que lui pour assurer son pouvoir populiste.

Où est la Démocratie dans tout cela ? Où est le pouvoir du peuple par le peuple ? Où est le service à l'intérêt général ? Où sont les principes de base d'une bonne gestion budgétaire ? Tous ces politiques savent gérer un budget, pour eux, en ne dépensant pas plus que ce qu'ils ne gagnent, pourquoi ne font-ils pas la même chose quand ils sont à la tête de l'Etat ? C'est cela que l'on appelle un professionnel de la politique ? Et encore, j'ai été gentil car je n'ai pas parlé des affaires ! Je n'ai pas parlé de M. Sarkozy qui avait filé 400 Millions d'Euros à M. Tapie ! Je n'ai pas parlé de M. Sarkozy qui impose M. Pérol à la tête des caisses d'Epargne alors que M. Pérol avait participé à la fusion de cette entreprise avec les Banques Populaires et sans avoir saisi la commission de déontologie alors même que cette saisine est obligatoire ! L'Etat a donc participé à la fusion d'un groupement bancaire et a imposé à sa tête celui qui avait travaillé à cette fusion. L'intérêt général a-t-il été respecté ? La commission de déontologie devait répondre à cette question... si on lui avait posée... La prise illégale d'intérêts est donc suspectée dans cette affaire. On ne reviendra pas, non plus, sur l'affaire du fils Sarkozy à l'EPAD sans qu'il n'ait le début des compétences pour ce faire, ni sur l'affaire Cahuzac, lui aussi professionnel réputé de la République qui cache à l'Etat Français son compte en Suisse. Et récemment, M. Sarkozy, encore lui, en remet encore une couche en usant d'un trafic d'influence pour obtenir des informations de la Cour de cassation en échange d'une petite sinécure pour le magistrat en pays monégasque !

Il faut donc cesser de donner perpétuellement les clés de l'Etat à des professionnels qui ne sont que des incapables. Un renouveau doit avoir lieu, renouveau qui doit demander leur avis aux Français pour toutes les questions importantes et non plus uniquement sur des questions de l'Article 11 de notre Constitution. Une VIe République doit être créée et elle devra être véritablement démocratique en mettant le référendum au coeur de sa stratégie, ce, sur tous les points importants régissant notre République.

Ces professionnels manquent de modestie est d'humilité. Ils savent tout. Ils savent ce que veulent les Français et appliquent les recettes les plus faciles en ayant recours au populisme. Ils oublient juste que si c'était facile, il y aurait des chances que d'autres qu'eux appliquent la méthode. Alors ils défont ce que d'autres ont fait en balançant perpétuellement la barre à l'opposé de leur prédécesseur et en oubliant de jouer la mesure et l'équilibre. La chose politique est difficile car elle doit être un équilibre et l'équilibre est l'opposé de l'idéologie. Las, dans notre pays, les idéologies s'opposent aux idéologies et au lieu de faire naviguer le paquebot France en ligne droite, des coups de barres à gauche et à droite l'empêchent d'avancer.

Ces professionnels n'ont pas les capacités à diriger notre pays car ils n'ont pas la bonne formation. Au lieu de diriger un pays comme on dirigerait une entreprise, chose plus aisée pour un pays car on n'est pas obligé de réaliser du profit, on a donné les clés de la France à des juristes qui ont mis les Lois par dessus l'intérêt général. Pour ces gens, la Loi est la chose ultime. La société doit servir la Loi car elle est inscrite dans le marbre. C'est oublier un peu rapidement que la Loi a été instaurée pour servir la société en imposant des règles favorisant l'intérêt général, non l'inverse ! Cette inversion du paradigme législatif est un frein au pragmatisme, est un frein à la Démocratie. On a des instances comme le Conseil d'Etat, la Cour de cassation, le Conseil constitutionnel, qui ont des représentants totalement déconnectés de la vie de la République, tout enfermés qu'ils sont dans leur tour d'ivoire, qui vont dire le Droit, qui vont être source de Droit, tout en n'ayant jamais été élus à leur poste ! Qui sont ces individus pour dire et rendre la justice au nom du Peuple Français dans leurs positions ?

On se rend alors compte des erreurs de ces politiques : 5 Millions de fonctionnaires répartis dans un mille feuille administratif source d'une véritable gabegie ! Entre la commune, la communauté de communes, la communauté d'agglomérations, les départements, les régions, et l'Etat, les missions des fonctionnaires se doublent, se superposent et engendrent un surcroit de bureaucratie !

 

Dans le détail, nous avons 36 700 communes avec autant de Maires. Il faut y ajouter 100 000 adjoints. On ne comptera pas les 526 000 conseillers municipaux parmi les élus car ils ne sont pas rémunérés.

Nous avons 17 000 intercommunalités (2 223 communautés de communes, 228 communautés d'agglomération, 14 305 syndicats intercommunaux). On a 16 750 présidents et 100 000 vice-présidents pour gérer tout ça.

Avec nos 101 départements, nous avons 4 052 conseillers généraux, un par canton.

Avec 27 régions, nous avons 1 880 conseilllers régionaux.

Si on ajoute les 348 sénateurs, les 577 députés, les 233 élus du Conseil économique et social et nos 74 députés Européens, ça nous fait donc la rondelette somme de 560 000 élus rémunérés avec de grosses disparités puisque les maires sont payés de manière ridicule (le salaire part à partir de 600Euros, 1500Euros pour un maire d'une commune de 8000 habitants) par rapport à un député européen qui émarge à près de 12000Euros/mois pour des responsabilités bien moindres !

Ca nous fait un élu pour 120 habitants !

Tous ces élus font-ils bien marcher la France ? Non ! La dette publique représentait, en France, 35.2% du PIB en 1990, et représentera 95.1% du PIB en 2014 !

Quand l'Angleterre engageait des réformes de grande ampleur il y a quelques années, la France en était à 80% et disait que l'Angleterre était obligée d'engager des réformes car elle était à 100%. Petite cigale, il te reste plus que 5% avant de te rendre compte qu'il va falloir que, toi aussi, tu ailles quémander chez la F(our)MI !

 

De plus, on crée des agences de ceci, des agences de cela, entre les agences chargées de surveiller le niveau sonore des avions, des agences culturelles, on ne sait pourquoi l'Etat a recours a de tels dispositifs, qui font largement doublons avec bon nombre de bureaux ministériels. D'après un rapport de l'inspection générale des finances de 2012, "la création de telles agences engendre des coûts importants, alors qu’elle ne correspond pas toujours à une amélioration de la qualité du service public et se traduit dans certains cas par une moindre efficience de cette gestion déléguée par rapport à une gestion en direct par l’Etat." : on ne saurait mieux dire ! A chaque doublon de compétence, le contribuable paie deux fois :
- Une fois car il faut maintenir le salaire du doublon dans la fonction publique
- Une deuxième fois car le doublon le moins bien payé verra son salaire aligné sur son comparse.
Ainsi, au mieux, on ne paie qu'une fois de plus le salaire du doublon. Au pire, on lui paie aussi son augmentation.

Ces professionnels ne savent pas ce qu'est une entreprise. Pour eux, une entreprise est nécessairement un membre du CAC 40. Il n'y a que 40 entreprises dans le CAC 40, par définition. Il y a 3 309 319 Millions d'entreprises dont :
- 2 159 801 n'ayant AUCUN salarié
- 958 527 ayant de 1 à 9 salarié
- 188 470 ayant de 10 à 500 salariés
- 2 521 ayant plus de 500 salariés
On le voit : plus des deux tiers des entreprises n'ont pas de salariés ! Comment peut-on mettre les mêmes devoirs sur un patron sans salarié que sur un patron-salarié d'un groupe du CAC 40 qui a su négocier avec ses actionnaires un beau parachute doré ? Nos politiques n'ont de cesse que d'écouter des syndicalistes dire que le patronat est une plaie. Pour bon nombre le système a aussi favoriser une incompétence grave chez nos syndicalistes. Dans les grands groupes, ces syndicalistes ne travaillent plus dans leurs entreprises. Ils sont devenus des politiques qui suivent leur petite carrière syndicale à vouloir gérer les fonds d'organismes sociaux dont la gestion devrait uniquement être étatique ! L'Etat lève l'impôt dans l'entreprise, il doit donc être le garant de sa dépense et ne pas laisser les "partenaires sociaux" le gérer car ils n'ont aucune compétence ni aucune légitimité pour ce faire. Et ils n'ont aucune compétence ni aucune légitimité car TOUTES ces caisses sont déficitaires et renfloués par l'argent du contribuable.

On le voit les problèmes sont nombreux et gérés en dépit du bon sens. On doit donc cesser de voter pour des professionnels de la politique qui ne sont en rien professionnels et renouer avec un pragmatisme dans la gestion de notre pays qui lui permettra de le sortir de la crise dans laquelle il est installé depuis trop longtemps.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 27 Février 2014

Moirans-La-mairieVoici une lettre que j'ai envoyée à M. Julien Polat, candidat UMP à la Mairie de Voiron.

 

***********

 

Salut Julien,

On se connaît depuis un certain temps déjà et je souhaitais te faire part de quelques remarques sur ta campagne.

D'abord, je trouve plus que limite que tu publies le débat télévisé de Télé-Grenoble en ayant expurgé les interventions de tes adversaires. Je trouve cela bas et malsain. Bas, car tu n'as pas besoin de cela pour développer tes idées. Malsain, car tu ne donnes, en ayant effectué un montage de la vidéo, qu'une seule version des faits, ce qui nuit grandement à la démocratie par le devoir d'informations envers ses citoyens.

Ensuite, je trouve particulièrement surprenant ta petite vidéo sur le chronométrage entre le centre-ville et le parking des gorges. Je m'explique :

Il y a quelques mois de cela, à la Mairie de Moirans, on a eu un débat sur le lieu d'implantation d'un EHPAD. Tu connais bien cette ville car tu es y Directeur de Cabinet du Maire. Je passerai sur le fait que tu émarges, dans tes fonctions, à près de 4000 Euros net par mois, payés avec mes impôts, avec des responsabilités toutes relatives, puisque ce n'est pas le sujet.

Néanmoins, l'opposition avait relevé que le lieu d'implantation de l'équipement était éloigné du centre-ville, ce qui était gênant pour une population, par définition s'agissant d'un EHPAD, âgé.

M. Simonet avait relevé qu'il était "à deux pas" du centre ville.

Sortant de cette réunion, j'ai mesuré que le lieu du futur EHPAD était à 8mn à pied du centre-ville.

Aujourd'hui, tu fustiges le lieu d'implantation d'un parking, qui n'est pas, à priori, le lieu préféré de la population âgée de la ville de Voiron. Tu as mesuré, tout comme moi, la durée entre le centre-ville et le parking et tu as trouvé... 8mn ! Ca ne s'invente pas ! En plus, hormis le hasard sur la durée, le profil de la route est lui même similaire : dans les deux cas, on a une forte côte qui mène au lieu.

Je te trouve donc gonflé de fustiger, dans un cas, un lieu d'implantation éloigné du centre-ville, alors qu'il est à "deux pas", dixit celui qui te paie à faire des campagnes perpétuelles avec mes impôts.

La seule différence, dans ces deux dossiers, tient dans le fait qu'à Moirans, à coup sûr, ce sera la personne âgée qui fera le trajet, dans l'autre cas, ça reste à démontrer.

De plus, je te trouve aussi particulièrement gonflé d'avoir 'oublié' le parking gratuit qui est à l'entrée de la ville côté Coublevie, qui se trouve, lui, pour le coup, carrément en plein centre ville.

Bref, tu dégaines les couteaux à vouloir te chercher un métier et c'est compréhensible. Personnellement, ça m'arrangerait que tu sois Maire car les 4000 Euros que tu touches mensuellement me restent en travers de la gorge dans tes fonctions actuelles. Cependant, la fête serait de courte durée car l'amateurisme que tu mets dans ta campagne risque de me coûter bien plus, quand je serai contraint de mettre la main à la poche dans tes fonctions de vice-président à la CAPV. Tu auras donc compris que, dans l'intérêt général, je souhaite largement que M. Revil soit réélu et lui assurerai mon soutien sans faille.

Je te souhaite cependant bon courage pour la suite et ne saurait trop te conseiller de jouer un tant soi peu moins les 'chiens fous' car j'ai bien peur que cela, ajouté à ta mauvaise foi, nuise à ton image.

A bientôt.

  Philippe NOVIANT
 
P.S.1 : Ceci est une lettre ouverte qui sera publiée.
P.S.2 : Pour rappel, le lien de ta vidéo :
http://voiron-2014.net/parking-des-gorges-deux-pas-centre-ville-maire-epreuve/

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 26 Février 2014

ListeReagirMeylan.jpgVoici un article paru dans la presse concernant la candidature de M. Michel Bernard, sur Meylan

***********

Michel Bernard : « Je suis le candidat de la transparence et de l’honnêteté »

Michel Bernard a été rejoint par Jacqueline Joannon, actuelle adjointe qui dénonce aujourd’hui « les promesses non tenues de Marie-Christine Tardy », mais aussi par trois "nouveaux” : Isabelle Ranieri, Alain le Roy et Lysianne Bernhardt.

Il avait déjà annoncé son intention de briguer la mairie de Meylan. Mais c’était il y a longtemps. Avant son dépôt de plainte et avant la mise en examen de Marie-Christine Tardy qui en avait découlée… Michel Bernard était alors encore son premier adjoint… Mais ça, c’était avant. Et depuis « de l’eau a coulé sous les ponts, mais les époux sont restés en examen et sous contrôle judiciaire ».
« L’affaire Tardy a porté un coup très dur à notre commune, aux Meylanais »

Aujourd’hui, après de longs mois de silence « pour ne pas interférer dans l’affaire », il a décidé de présenter une liste pour les prochaines municipales. Une liste de rassemblement de la droite et du centre (plusieurs personnalités ont leur carte à l’UDI ou à l’UMP, mais la plupart sont issues de la société civile). « J’ai déjà les 33 noms, et même quelques-uns de plus ! On a réussi à créer une véritable dynamique, collective et conviviale. On est plein d’entrain, et je vais vous dire une chose : on va gagner ! »

Cette liste s’appelle “Réagir pour Meylan” et son slogan prolonge le même thème : “Le devoir de réagir, le courage de réagir”.

« J’ai décidé de me présenter parce que l’affaire Tardy a porté un coup très dur à notre commune, aux Meylanais mais aussi aux élus en place », dit celui qui se définit comme « le candidat de la transparence et de l’honnêteté. » Il dit aussi, que « face à la perte de crédibilité de la liste de droite de Marie-Christine Tardy », son équipe à lui constitue aujourd’hui « le seul rempart contre l’arrivée de la gauche à Meylan. »

Et concernant le duo formé par la maire et son nouveau premier adjoint Jean-Claude Peyrin, Michel Bernard n’est pas tendre : « N’est-ce pas M. Peyrin qui avait demandé le “retrait” de Marie-Christine Tardy après sa mise en examen ? Maintenant, il paraît qu’ils s’entendent à nouveau, or il suffit de se souvenir de leur combat pendant les législatives de 2012, pour comprendre qu’il s’agit de l’union de la carpe et du lapin. Enfin… Dans cette histoire, M. Peyrin aura trouvé l’occasion de récupérer ma place de premier adjoint. »

La prochaine réunion publique de la liste “Réagir pour Meylan” aura lieu le 17 février à 19 h 30 à la Maison de la musique.
Par Ève MOULINIER | Publié le 08/02/2014 à 06:00 Vu 1 fois

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 24 Février 2014

DenisPayreDans le cadre du soutien qu'il va apporter à la liste de M. Denis Bonzy, sur Grenoble, Denis Payre, fondateur de 'Nous citoyens' fait une visite sur Grenoble le lundi 24 Février 2014. M. Denis Payre a été le fondateur d'une société appelée 'Business Objects' qui a été une véritable révolution dans le domaine de la Business Intelligence.

Voici son programme.

11h50 à 12h45 : rencontre à la permanence avec le comité de pilotage de l’équipe candidate Nous Citoyens à Grenoble.

13h15 à 14h30 : déjeuner : avec Denis Bonzy. Ils se rendront à la Villeneuve en tramway pour déjeuner et tenir un point presse.

14h30 à 14h55 : déplacement à pied  pour se rendre à la régie de quartier de la Villeneuve.

15h00 à 16h00 : réunion de travail sur le thème de l’insertion avec le Directeur de la Régie de Quartier. Un ancien élève de l’ESSEC également soit la rencontre entre deux profils issus de la même grande Ecole mais ayant choisi deux parcours complémentaires : le social et l’économie.

16h15 à 17h30 : Visite de UShareSoft SAS : cette entreprise récente installée sur Grenoble a d’ores et déjà des filiales aux US, en Argentine et au Japon. Son fondateur (actuellement Chief Executive Officer) est Alban Richard qui a auparavant dirigé la société américaine Sun Microsystems à Montbonnot.

18h00 à 19h30 : réunion publique à l’Amphithéâtre de la Maison du Tourisme à Grenoble.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 19 Février 2014

MichelBernard.jpgCe soutien aussi me tient à coeur ! Il s'agit de Michel Bernard qui présente une liste, à Meylan, fief de Marie Christine Tardy, multiple mise en examen pour corruption active, corruption passive et prise illégale d'intérêts.

Une mise en examen, ce n'est pas une culpabilité, mais ça donne quand même un certain nombre de pistes quant à la probité de l'élue, d'autant plus quand on remarque qu'il y a près de cinq de ces chefs de corruption et de prise illégale d'intérêts dans la mise en examen.

Quand une personne est mise en examen, la moindre des choses est de se retirer pour se consacrer à la défense du dossier judiciaire. Las, ça serait très mal connaître ce dont sont capables certains élus lorsqu'ils sont pris la main dans le pot de confiture. Ils disent que ce sont les opposants qui lui veulent du mal et sont jaloux : eh bien tiens !

En attendant, Michel Bernard se propose de construire une liste largement basée sur la société civile, une liste éthique, équilibrée politiquement et à même de donner un bon coup de balai à des pratiques que ne renieraient pas les Balkany.

Il ne reste plus qu'à ce que l'électeur Meylannais soit un peu moins bête que l'électeur de Levallois.

Vous pourrez trouver son tract de campagne ICI

La liste Réagir pour Meylan a un site internet : il est ICI

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 18 Février 2014

DenisBonzy-Fly1.pngDenisBonzy-Fly2J'ai adhéré récemment à "Nous citoyens". A ce titre, je soutiens pleinement la candidature de M. Bonzy pour les élections municipales de 2014 à Grenoble. C'est une personne de qualité qui a toujours démontré de grandes valeurs vis à vis de l'intérêt général.

 

Avant de donner un programme, il veut donner l'exemple.

 

Par exemple, il veut réduire le nombre d'adjoints de 22 à 8, supprimer les voitures de fonctions et est résolument contre le cumul des mandats.

 

C'est donc un renouveau citoyen que l'on ne peut que saluer.

 

Je suis donc avec toi Denis !

 

Les flyers de campagne sont attachés et sont cliquables pour une version augmentée.

Vous trouverez ICI un lien vers le mouvement "Nous Citoyens", le mouvement de M. Denis Payre.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2013

20130903-RRevil-01Je soutiens la candidature de M. Roland Revil à Voiron.

 

Ses interventions commencent ce soir à la Maison des associations de Voiron.

 

Les images sont cliquables pour les agrandir

 

20130903-RRevil-02

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2013

RenaudM. De Langlade, candidat aux législatives en Isère en 2012, a soumis un certain nombre de points auxquels je souscris entièrement. Le gouvernement actuel serait bien aise de les reprendre à son compte.

***********

Article :

Pour une démocratie efficace :

Réduire le nombre de députés de 577 à 400 et donner aux députés les moyens de contrôle du gouvernement et de proposition législative.

Inscrire dans la Constitution que le nombre de membres du gouvernement de la République française est limité à 15.

Supprimer un niveau d’administration en engageant la fusion des départements et des régions.

Diviser par 2 le nombre des élus des intercommunalités.

Pour une démocratie renouvelée :

Inscrire dans la Constitution l’obligation de démission de la Fonction publique pour tout fonctionnaire élu à un mandat politique national.

Limiter à 3 le nombre de mandats successifs pour les députés et les sénateurs.

Interdire le cumul entre un mandat exécutif local et un mandat national.

Supprimer l’accès automatique des parlementaires aux fonctions d’avocat.

Pour une démocratie transparente :

Étendre à tous les élus nationaux l’obligation de transparence sur leur patrimoine réservée au seul Président de la République.

Renforcer les dispositions sur les conflits d’intérêt pour les parlementaires exerçant une activité privée.

Mettre en place au Parlement une Commission des recours ouverte aux citoyens contestant une disposition législative.

Étendre à l’ensemble des administrations publiques l’obligation de transparence sur les données, notamment en matière de justice et de sécurité.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 16 Mai 2012

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 15 Mai 2012

Nous soutenons la candidature de M. De Langlade dans la 6e circonscription de l'Isère.

 

Nous avons des valeurs et des objectifs communs : bonne chance à toi Renaud.

 

Son site de campagne : http://renauddelanglade.fr/

 

Renaud

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0

Publié le 8 Mai 2012

cable-petit-1CAP QUALITE DE VIE DURABLE LE TRANSPORT URBAIN PAR CABLE

BOUCHONS - STRESS - TEMPS PERDU - POLLUTION ET SI LE TRANSPORT PAR CABLE ETAIT UNE SOLUTION ?

Le transport par câble : un moyen de transport écologique, économique, efficace, sûr et rapide à mettre en oeuvre

- Parce que la pollution augmente alors que la part modale de la voiture diminue (Enquête Ménages Déplacements juillet 2011)...

- Parce que la configuration de l'agglomération grenobloise forme une « cuvette »...

- Parce que nos temps de déplacements s'allongent...

- Parce que la Région Urbaine Grenobloise est un territoire de vie économique et touristique...

- Parce que l'énergie est chère...

- Parce que les finances publiques sont en baisse...

- Parce que nous devons préserver l'environnement (Grenelle I et Grenelle II)...

- Parce qu'il n'est pas obligatoire de supprimer des voies de circulation, ni de dévier les réseaux pour installer un tram cable-petit-2.jpgaérien...

- Parce que le rêve des français n'est pas de vivre dans des tours...

- Parce que l'on ne vit pas forcément sur son lieu de travail et que la mobilité existe aussi dans le travail...

- Parce que les déplacements nous concernent tous... habitants, entreprises, touristes, ...

- Parce que les documents de planification en cours vont décider de l'avenir de l'agglomération et de ses habitants : Scot, PDU, ZAPA, CU, DTA (Grenoble capitale du sillon Alpin)...

Et si les « politiques », qui dirigent tous ces dossiers d'aménagements, envisageaient enfin le transport par câble... avant que les dossiers ne soient bouclés ?

Parce que demain se décide aujourd'hui, ouvrons le débat et développons ce mode de transport dans notre agglomération !

CONTACT : capqualitedevie38@gmail.com

Tél. 06 16 17 09 42

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Nous soutenons

Repost 0