Des problèmes à la piscine de Moirans ? Part 2

Publié le 3 Septembre 2012

piscineJ'ai reçu une réponse de la Mairie de Moirans concernant ma lettre aux services départementaux.

 

J'ai apporté la réponse suivante :

 

*********

 

M. Le Maire de Moirans,

 

Je vous remercie de la réponse détaillée et motivée que vous m'avez fait parvenir en date du 28 Août 2012 concernant les questions légitimes que je posais à propos de notre piscine communale.

 

Je suis heureux de constater que vous partagez les mêmes préoccupations que moi, concernant la sûreté de cet équipement. Je suis aussi heureux de vous entendre confirmer près de 70% des dires que mes interlocuteurs ont eu à ce sujet.

 

Néanmoins, vous me demandez de vous permettre de manifester votre étonnement quant à ma démarche de sollicitation des services départementaux. Je vous ne le permets pas. Vous n'avez aucune légitimité à manifester vis à vis de moi quelque étonnement que ce soit. Très clairement, j'ai eu vent de certaines interrogations émanant de citoyens qui ont remis en cause les actions de la Mairie. Dès lors, en plus de poser ces questions à la Mairie, il est évident que je vais m'enquérir d'un avis indépendant que représente celui délivré par les services départementaux. J'écoute votre avis, le prend en compte, mais il est hors de question que je m'en contente, d'où ma saisie des services sus-cités. J'en ai le droit le plus strict et je ne vous permets pas de me donner quelques leçons en la matière.

 

Car si vous vous permettez de manifester votre étonnement sur la saisine de services que je finance par mes impôts, je peux, moi aussi manifester mon étonnement sur la rémunération de certains de vos collaborateurs, que, là aussi, je participe à financer.

 

Vous n'êtes pas sans savoir que le salaire de votre responsable de cabinet choque au plus haut point une bonne partie de la population Moirannaise. Beaucoup jugent scandaleux ce salaire se montant à 4000Euros bruts surtout quand on sait que ce Monsieur a passé plus de temps ces derniers mois à battre la région dans le cadre de sa campagne aux législatives, plutôt que de réaliser un travail remarquable pour la commune. Pour reprendre un de vos mots, je juge aussi ces pratiques 'excessives' mais n'en ai touché mot, car tel n'était pas le sujet. Tel ne l'est toujours pas. J'arrêterai donc là le rappel de ces faits. Sachez juste que si voulez manifester votre étonnement en relatant des actions excessives, je saurais vous rappeler ces faits et demanderai les explications idoines.

 

J'ose espérer que vous saurez respecter mes actions dans le futur : je juge dès lors l'incident clos.

 

Quoiqu'il en soit, je vous remercie à nouveau pour votre réponse et vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes salutations les plus cordiales.

 

  Philippe NOVIANT

Rédigé par Philippe NOVIANT

Publié dans #Et pendant ce temps à Moirans

Repost 0
Commenter cet article