Candidat pour vous servir

Philippe-NoviantJe me porte aujourd’hui candidat car je considère que trop de politiques professionnels nous ont menti. En effet, sortis, pour la plupart d’écoles comme Sciences Politiques et ENA, ils sont condamnés à être élus pour exister professionnellement.

Pour beaucoup, la politique n’est pas une vocation mais un besoin. Ce besoin pousse à la démagogie, au populisme, quand ce n’est au mensonge. Lors des élections, leurs tracts s'efforcent de mettre en avant leurs soutiens politiques plutôt que leurs idées. Ils sont les héritiers d'une politique guidée par l'héritage et la cooptation, au détriment des citoyens.

Pour ma part, je suis ingénieur-informaticien, je n’ai donc pas besoin de la politique pour vivre. Cela m’affranchit du besoin de mentir pour plaire. Je suis libre de dire ce que je pense, dans l’intérêt général. Je n’ai pas peur de ne pas être élu car j’ai un métier. Je ne ferai pas de vaines promesses. Je ne suis pas le Père-Noël.
Depuis 30 ans, notre pays n’a cessé de s’enfoncer dans la dette et n’a cessé de dégringoler dans l’échelle internationale. Le budget de notre pays est catastrophique. Pour des recettes se montant, en 2011, à 201Mds €, les dépenses se chiffrent à 289Mds € soit un déficit représentant 44% des recettes ! C'est comme si un ménage gagnait 2000€ / mois et dépensait 2900€ ! Que dirait son banquier ?

En terme d’éducation, notre classement PISA est tout juste dans la moyenne européenne, très loin des pays nordiques. De plus, il n’est pas suffisamment en lien avec le monde de l’entreprise. Il y a trop de formations qui ne mènent qu’à des voies de garage.

En terme de santé, la marchandisation de notre système a atteint son paroxysme en cinq ans, en instaurant une santé performante pour les plus riches et toujours plus chère pour les plus pauvres.

En terme d’emplois, notre taux de chômage est mauvais. Nous continuons à démotiver des entrepreneurs éventuels en ne les considérant pas comme des moteurs essentiels à notre économie. Par contre, les dirigeants des entreprises du CAC 40 sont surpayés et surprotégés par un système où ces patrons décident de leur rémunération entre eux. M. Levy, PDG de Publicis a ainsi gagné cette année 16 Millions €. Est-ce décent ?

En terme de transport, nous contraignons nos concitoyens à toujours utiliser leur automobile en dépit de tous les problèmes d’embouteillage et de pollution qui y sont associés.

Pour résoudre ces problèmes, il nous faut un député qui sache dire la vérité, qui ne fasse pas des promesses qu’il ne pourra pas tenir, qui redonne à la politique ses lettres de noblesses, c’est-à-dire servir la France et ses habitants en cessant de les prendre pour des imbéciles. Je serai ce député si vous me faites confiance.

Repost 0